Vétheuil, une période sombre pour Claude Monet

Vétheuil est certes moins connu que Giverny, mais tout aussi important dans la vie de Claude Monet. C’est dans ce village que Claude Monet a vécu les 3 années les plus difficiles de sa vie. Sans un sou alors que sa femme est très malade, Monet se réfugie dans ce village. Il y habite une petite maison avec vue sur la Seine et y peindra près de 200 toiles. Découvrons ensemble son histoire.

Vétheuil est un très beau village situé sur une boucle de la Seine, dans le Vexin Français. Ce village de 800 habitants possède un charme indéniable. Son monument le plus emblématique est sans conteste son église, magistralement posée sur un surplomb du village. D’ailleurs, Monet ne s’y est pas trompé, il l’a peint sous tous ses angles.

« A son arrivée, la première réaction de Monet à son nouvel environnement est de peindre l’église. D’instinct, il sélectionne l’endroit le plus manifestement pittoresque, peut-être parce qu’un motif aussi conventionnel se vend aisément dans une période où il a besoin d’argent. » écrira Richard Thomson dans son livre « Monet et l’architecture ».

Il faut dire que cet édifice, construit au 12e siècle par Henri II, roi d’Angleterre et duc de Normandie, est démesurément grand pour le village. Mais comme elle était devenue un lieu de pèlerinage, elle a connu plusieurs remaniements.

Un cadre enchanteur et historique

Il faut venir à Vétheuil le week-end en été, quand le bac gratuit vous emmène d’une berge à l’autre. Quand la lumière changeante fait miroiter l’eau et flamboyer l’architecture. Quand les randonneurs se baladent sur les berges avant de suivre les sentiers qui se perdent sur les falaises.

Vétheuil ne date pas d’hier puisque le village est déjà occupé par les Vikings qui préparaient l’invasion de Paris au 9e siècle. Plus tard, Vétheuil devient une place stratégique que les Français et les Normands se bataillent régulièrement. Tour à tour anglais puis français, Vétheuil est le théâtre de guerres impitoyables jusqu’au 15e siècle. Le village ne retrouve sa sérénité qu’en 1449 lorsqu’il redevient définitivement Français.

Enfin, le village a vu passer de nombreux rois de France. Sa proximité avec La Roche-Guyon n’y a pas été pour rien. Charles IV le Bel, François 1er, Henri II et sa femme Catherine de Médicis, Henri IV ou encore Louis XIV; tous sont venus admirer le cadre enchanteur de Vétheuil.

Trois années primordiales pour Claude Monet

Claude Monet a 38 ans quand il emménage à Vétheuil avec sa femme, ses deux enfants et un couple d’amis (les Hoschedé et leurs 6 enfants). On est en 1878. Sans argent et donc obligé de réduire ses dépenses, il trouve refuge dans ce village qu’il décrira comme « ravissant ». Ses toiles se vendent mal et le pays est en pleine crise économique. Ses mécènes ont fait faillite. Et pourtant, il doit gagner de l’argent rapidement pour subvenir aux besoins de sa famille et soigner sa femme malade.

Il passe donc des heures à peindre, dans le village ou sur le fleuve à bord de son bateau-atelier. Il peint près de 200 toiles, qu’il tente de vendre sur Paris. Son style, l’impressionnisme, ne fait pas encore recette.

Sa femme décède en 1879. Monet est dévasté, il a perdu sa muse. Celle dont la silhouette ou le visage apparait dans tous ses tableaux. Cette perte va entrainer deux ruptures : l’une picturale (+ de couleurs froides, moins de personnages), l’autre avec ses confrères impressionnistes dont il s’éloigne un peu.

Mais c’est aussi pendant cette période que Monet se rapproche d’Alice Hoschédé, qui deviendra plus tard sa seconde femme. Monet quittera Vétheuil avec ses enfants, Alice et les enfants de celle-ci en 1881. Ce n’est que plus tard, en 1883, qu’il découvrira Giverny, un très joli village de l’Eure. C’est à Giverny qu’il connaitra la consécration internationale et peindra ses plus jolies séries.

Que voir à Vétheuil

Tout d’abord son église, classée monument historique. Vous pouvez y accédez par un grand escalier de 50 marches lui aussi classé monument historique. La vue sur la rue principale depuis l’église est très belle. Derrière l’église, le cimetière abrite la tombe de la première femme de Claude Monet, Camille.

Ensuite, la maison de Claude Monet, située dans la rue qui porte son nom. Elle se trouve à quelques pas de l’église et possède une très jolie vue sur la Seine. On peut se demander comment une quinzaine de personnes (les deux familles et les domestiques) ont pu vivre 3 ans dans cette maison de 100 m2 ! Il ne possède que quelques pièces et un petit jardin, en bord de route. La maison est devenue une chambre d’hôte que vous pouvez également visiter.

Maison de Claude Monet
Maison de Claude Monet

Les berges de la Seine, un lieu très agréable pour se promener en famille. Cette berge et son allée de tilleuls a été immortalisée à de nombreuses reprises par l’artiste. Il a notamment peint « La Seine à Vétheuil » qui est resté l’un des chefs-d’œuvre de l’Impressionnisme.

Vous pouvez également suivre le sentier du patrimoine, qui comprend plusieurs panneaux explicatifs, et qui vous fait découvrir Vétheuil et les artistes qui y ont habités (les frères Margueritte, Abel Lauvray, Jean Paul Riopelle ou encore Joan Mitchell).

Et c’est tout nouveau, la mairie, le département du Val d’Oise et le Parc Naturel Régional du Vexin Français viennent d’inaugurer le « Chemin des peintres ». C’est un parcours qui comprend de nombreuses représentations de tableaux d’artistes qui ont séjourné ou vécu à Vétheuil. 

Et bien sûr, je vous recommande de prendre le bac gratuit qui vous transporte sur l’autre berge en 5 minutes seulement. Une balade bien agréable par beau temps.  

Ces autres articles devraient aussi vous plaire: 
🔸 Giverny, le village de Claude Monet et des impressionnistes 
🔸 Le château de Monte-Cristo, le paradis terrestre d'Alexandre Dumas 
🔸 Le château de Rosa Bonheur, une histoire de femmes des temps modernes 
🔸 Le château de Vaux-le-Vicomte, splendeur de Nicolas Fouquet
Plus d’information

Les beaux villages n’attendent que vous !

Laisser un commentaire

You May Also Like