Le château du Blanc Buisson, un secret bien gardé en Pays d’Ouche

Le château du Blanc-Buisson est une demeure atypique. Tantôt qualifiée de château, tantôt de maison-forte, la bâtisse possède tous les atouts d’un château défensif du moyen-âge. Donjon, douves, pont-levis et tourelles donnent un charme fou à cet endroit. Même le tracé du château est surprenant, un pentagone presque parfait entourant une vaste cour. Je vous emmène aujourd’hui découvrir cette petite pépite secrète que peu de gens connaissent. 

Un château défensif très discret

« Vous connaissez le Château du Blanc Buisson ? » – « Non ». « Et vous ? » – « Non plus ». Les habitants des villages voisins ne le connaissent pas. Et pour cause, le château du Blanc Buisson sait rester discret. C’est inscrit dans son ADN depuis plus de 700 ans.

Aujourd’hui, je vous en dévoile quelques secrets – enfin ceux que les propriétaires ont bien voulu me révéler. Pour les autres, je vous encourage à le visiter pour les découvrir par vous-même.

Mais c’est quoi cette histoire ?

Le château du Blanc-Buisson est situé dans le pays d’Ouche, en Normandie. Bien caché au milieu des champs et entouré d’arbres. Il possède deux particularités : il n’a été habité que par 2 familles depuis 700 ans, les Le Conte (jusqu’en 1801) et les La Fresnaye. Et il tirerait son nom des buissons d’aubépines qui étaient en fleur au moment de sa finalisation.

Les origines

C’est en 1290 qu’un seigneur de petite noblesse, Colinet Le Conte, fait ériger cette maison-forte. Il est alors connétable de Philippe d’Évreux, roi de Navarre et allié des Anglais.
Son objectif : pouvoir protéger les villageois en cas d’attaque.

La guerre de Cent Ans

Au 14e siècle, les troupes du roi Jean II Le Bon assiègent la demeure. Pourquoi ? Parce que le propriétaire de Blanc-Buisson est aussi connétable de Charles de Navarre, dit « Le Mauvais », comte d’Evreux et prétendant au trône de France. Et Jean II souhaite éliminer son grand rival. Le premier étage du château est détruit et la bâtisse abandonnée, dans un état de ruine.   

Château du Blanc Buisson

La reconstruction à la Renaissance

Ce n’est qu’au 15e siècle qu’un couple de châtelains, Marie Colinet Le Conte et son époux Jean II du Merle se passionnent pour le château. Ils entreprennent de le reconstruire en ajoutant de la légèreté à la forteresse. Fini l’austérité du moyen-âge, place à l’élégance de la Renaissance. Les murs détruits mélangent dorénavant grès et briques et sont ornés de motifs. Le 1er étage du château est quant à lui reconstruit tout en brique.

Le changement de lignée

Puis, au fil du temps, le château est délaissé au profit d’autres lieux de résidence. Jusqu’à ce qu’en 1801, il ne soit vendu. C’est la famille Pillons de Saint-Philbert, ancêtre des propriétaires actuels, qui le rachète. Il appartient aujourd’hui à Maité et Eric de la Fresnaye.

Ces lieux devraient aussi vous plaire :
🔸 Les 10 plus beaux villages de l'Eure
🔸 Pont-Audemer, une ville qui se sillonne au fil de l'eau
🔸 Gisors, la capitale oubliée du Vexin Normand
🔸 L'Abbaye de Fontaine-Guérard, un lieu ultra romantique de l'Eure

Que voir au château du Blanc Buisson

Le château est loin d’être un château-musée. C’est ce qui le rend si atypique et si attrayant. Toutes les pièces semblent habitées, comme si le temps s’y était arrêté pour une raison inexpliquée.

L’architecture typique

On rejoint le château par une grande allée bordée d’arbres. Puis, au détour d’un virage, on arrive devant le château. Ce qu’on voit d’abord, ce sont les grandes douves au-dessus desquelles passait un pont levis. Majestueux ! Puis, une fois passé sous la poterne, on entre dans la cour du château. On découvre alors les bâtiments, les jardins, les décors. Tout est parfaitement restauré et entretenu.

Ce qui saute aux yeux, c’est le mélange de matériaux utilisés. Le rez-de chaussée est construit avec des pierres en grés. Il illustre bien l’architecture du moyen-âge. Alors que le premier étage intègre de la brique vernissée (typique de la Normandie), et est largement influencé par le style Renaissance.

La cuisine moyenâgeuse

Il suffit de franchir le pas de la porte de la cuisine pour être projeté plusieurs siècles en arrière. On s’attend presque à voir entrer les domestiques pour préparer le repas. Tout est en état de fonctionnement. Vous serez impressionné par l’immense cheminée et sa crémaillère qui permet de placer le chaudron sur le feu.

Mais aussi, et surtout, par le tourne-rot du 18e siècle. Le mécanisme est intact et peu de château se prévalent d’en posséder un de la sorte. L’engin, la poulie, le poids à l’autre extrémité de la salle et la corde permettent de tourner lentement la broche. Cet ancêtre de notre tournebroche devait être remonté toutes les 30 minutes. D’ailleurs, un petit recoin permettait au commis de cuisine de dormir entre 2 tours de manivelle.

Le Donjon

L’accès au Donjon est très particulier et spectaculaire. Pour y entrer, il faut montrer plus que patte blanche. On y accède par un escalier très étroit et assez sombre, conçu pour que les éventuels assaillants ne puissent pas avancer rapidement. Tout en haut des escaliers, juste avant la porte d’entrée, on marche sur quelques planches en bois. Bizarrement, ça sonne creux. C’est parce que ce passage comprenait un pont-levis intérieur et que sous nos pieds, il y a plus de 3m de hauteur ! On remarque aussi l’emplacement de l’ancienne herse et de la meurtrière cachée dans son dos.

La chapelle intérieure

Cette chapelle est vraiment toute petite et intégrée dans le 1er étage du château. Elle possède un très beau vitrail du 19e siècle. Son originalité est qu’il se termine par un cœur. Lovely !

La salle de justice

La salle de justice impressionne par ses carrés de voute en brique dans lesquels sont incrustés des meurtrières de plafond. Cette salle défensive permettait, en plus de rendre la basse justice, de jeter de l’eau bouillante ou autre matière sur les éventuels assaillants, depuis le plafond.

Je veux bien y aller au Château du Blanc Buisson, mais c’est où ?

Plus d’informations

Château du Blanc Buisson
Mesnil-en-Ouche - Eure, Normandie
Les activités au château
Le château organise de nombreuses activités : visites, Murder Party, Spectacles Son et Lumières, F'Estival Médiéval, etc... Mais vous pouvez également y dormir et aussi y organiser votre mariage.
Vous trouverez également plus d'information sur le site de l'Office du Tourisme de l'Eure.
2 comments
    1. Merci beaucoup. C’est un magnifique endroit… il parait qu’il est encore plus beau sous la neige ..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *