Annot, un village perdu au milieu des grès

Cette semaine, je vous emmène dans un département surtout connu pour ses gorges (celles du Verdon), les Alpes de Haute-Provence. Et plus précisément dans le très joli village d’Annot, lui aussi très connu, mais pour ses Grès séculaires. Annot à tout pour plaire : un cœur de village médiéval sillonné par de petits ruisseaux, un joli patrimoine, une place centrale très animée en été et le train des pignes (à vapeur) qui transporte les voyageurs depuis Puget-Théniers dans ses anciens wagons en bois. Allez, venez, je vous emmène vivre un voyage extraordinaire.

Annot est un village de 1000 habitants situé dans les Alpes de Haute-Provence, à mi-chemin entre Nice et Dignes-les-Bains. Le village est une destination à lui tout seul, en solo, en famille, entre sportifs ou en balade. Car Annot a plusieurs avantages. Tout d’abord, celui d’être un village médiéval qui a su rester « dans son jus ». Un village très authentique donc, fréquenté par des amoureux de la nature et du calme. Ensuite, de par son emplacement au milieu de grands blocs de Grès, il attire les amateurs d’escalade qui adorent grimper dans cet endroit singulier. Et enfin, le village et son offre commerçante est l’endroit idéal pour passer une journée loin du tumulte de la foule.

Bon, vous l’aurez deviné, Annot est l’un de mes petits coups de cœur de la région. Mais avant de vous décrire ce que vous pouvez voir et faire dans ce village, je vous propose de découvrir, comme à l’accoutumé, son histoire.

Mais c’est quoi cette histoire !

Annot est un site habité depuis très longtemps. Déjà au Néolithique (7000 av JC), nos ancêtres s’étaient installés dans les grottes de la région. Plus tard, du temps de Jules César (quelques années avant JC donc), les habitants sont regroupés dans un village appelé « Anotum ». Il devait probablement se situer au milieu des « grès d’Annot », dans la montagne. Les maisons étaient alors en bois, souvent adossées aux rochers. Le village prend le nom de « Sigumanna » à la fin de l’empire romain, comme la tribu qui l’occupe alors.

Au 11e siècle, le village change de place et s’établit dans la plaine, entre les torrents de la Vaïre et de la Béïte. Il est fortifié en 1042 autour de l’église Saint-Pons. « Anoth » devient possessions des Comtes de Provence, qui lui accordent de nombreux privilèges. Le village a notamment le droit d’organiser des foires et des marchés hebdomadaires.

Au 14e siècle, le village s’entoure de nouvelles fortifications, et des maisons en pierre se construisent à l’intérieur des remparts. On peut voir aujourd’hui les portes de la Grand’rue et de la rue Notre-Dame.

Au 17e siècle, « Anot » est un village très prospère. Les habitants sont notaires, apothicaires, médecins, bourgeois, nobles mais aussi bergers, cultivateurs, bucherons, muletiers.

Au 18e siècle, « Annot » sort de son isolement avec l’installation d’un service postal. Au siècle suivant, ce sont les filatures et le tissage de la laine qui donnent à Annot sont plein essor. On y construit des écoles et le chemin de fer relie le village à Nice et Digne, dès 1908.

Le Train des Pignes à vapeur : un voyage dans le temps

« Annot, terminus, tout le monde descend ». Quelle expérience hors du commun que d’aller à Annot en train à vapeur ! Car non seulement on remonte dans le temps en redécouvrant la vieille locomotive, son épaisse fumée noire ou blanche et son tchou-tchou ancestral. Mais en plus, c’est une attraction ! Tous les automobilistes arrêtés aux passages à niveaux, descendent de leurs voitures pour faire coucou aux voyageurs. Les bénévoles du Train des Pignes ne se sont pas trompés en remettant en circulation ce vieux train parfaitement restauré.

Pour vivre cette expérience incroyable, rien de plus simple. Il suffit de prendre le train en gare de Puget-Théniers et en un peu plus de 1h30 (car ça monte), vous êtes à Annot. Pour redescendre, ça va plus vite. En 45 minutes, vous êtes de retour. Sur le trajet, le train fait un stop de quelques minutes à Entrevaux, ce qui permet d’apercevoir cette citadelle Vauban.

Pour être sûr d’avoir une place, il vaut mieux acheter ses billets en ligne . Si vous voulez passer une journée à Annot, avec les enfants, je vous conseille de prendre vos pique-niques, vos maillots de bain et de profiter de la piscine d’Annot (ou de la rivière) pour vous rafraichir. C’est une destination famille idéale !

Ces lieux devraient aussi vous plaire :
🔸 Les 15 plus beaux villages des Alpes-Maritimes
🔸 Eygalières, l'un des plus beaux villages des Alpilles
🔸 Lucéram, le village aux 500 crèches
🔸 Le mystérieux carré magique d'Oppède-le-Vieux

Que voir à Annot

Le vieux bourg

Le village a gardé l’atmosphère des vieux villages provençaux. Et c’est ce qui fait son charme. Le village est assez aéré, avec placettes, fontaines, ruisseaux, arcades. Les maisons en pierre claire et les fortifications historiques sont autant de traces de son lointain passé. Ici, forcément, le grès est roi.

La place principale – la place du germe – donne accès au village et aux nombreux commerces. Car Annot est loin d‘être un village qui se meurt. D’ailleurs, avec la remise en service du « Train des Pignes », il est très agréable de rejoindre le village en empruntant ce vieux coucou à vapeur pittoresque. Une célébrité pour la région et une très belle expérience à vivre en famille.

L’église Saint Pons

C’est l’église du village. D’abord simple prieuré au11e siècle, elle devient paroissiale au 12e siècle. Elle possède plusieurs styles : roman (abside), gothique (bas-coté) car elle a été transformée jusqu’au 15e siècle. La nef date du 17e siècle. Son clocher a été la plus haute tour de guet du village.  

Chapelle de Vérimande

La chapelle Notre-Dame-de-Vérimande est présente depuis le 12e siècle, sur un site répertorié comme appartenant à l’ordre des Templiers. Elle a été remaniée au 17 et restaurée au 18e siècle. On dit qu’un souterrain la relierait à l’une des églises du village. La chapelle est dédiée à Saint-Fortunat, le Saint-Patron du village. Elle est ornée de plusieurs tableaux classé Monuments Historiques.

© Fondation du Patrimoine

Les Grès d’Annot et la légende de la Chambre du Roi

On ne peut pas passer à Annot, sans voir ses fameux Grès, mondialement connus. Ce sont des gros blocs de grès disséminés sur près de 40 km2 au tour du village, dans la montagne. Ils ont été formés il y a 35 millions d’années lorsque l’eau recouvrait la terre. L’érosion et les glissements de terrain ont fait le reste.

Une des curiosités du site est le « Rocher aux 100 marches », sur lequel est sculpté un escalier. Il atteste des habitations qui existaient à l’époque dans la montagne.

L’autre curiosité est la chapelle Notre-Dame de Vers-la-Ville. Elle est construite devant des éboulis de grès et date du 12e siècle. Elle servait d’église à l’ancien village

Les Grès d’Annot abritent aussi une légende, celle de la Chambre du Roi. Cette légende raconte qu’un prince et sa famille, poursuivit par des Sarrazins, demanda protection au seigneur de « Sigumanna », l’un des anciens noms d’Annot. On leur proposa de s’installer dans une grotte dans la montagne. Un traitre donna alors leur emplacement aux Sarrazins qui virent tous les tuer.

Mais telle une justice divine, la peste noire s’abattit sur les Sarrazins. On dit que, par les nuits de pleine lune, l’âme du traitre hante les montagnes et fait entendre de lourds cris, comme des sanglots de repentir.

©OT Alpes de Haute Provence

Je veux bien y aller, mais c’est où Annot?

Et si je veux passer un week-end sympa à Annot ?

Pour séjourner à Annot, je vous conseille l’une des chambres d’hôtes du village (il n’y en a pas beaucoup mais vous pourrez certainement trouver votre bonheur), ou encore l’hôtel restaurant l’Avenue. Il y a de nombreux restaurants à Annot, jetez un oeil sur cette page pour faire votre choix.

Les beaux villages n’attendent que vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *