Colmars-les-Alpes, entre inspiration militaire et charme provençal

Et si nous partions sur les petites routes à la découverte des « Villages et Cités de Caractère » des Alpes de Haute-Provence ? Venez, je vous emmène sillonner ce vaste département qui sent bon la lavande, l’olivier, le thym et le romarin. Je vous propose de longer les gorges du Verdon pour enfin remonter là-haut dans la moyenne montagne. Et si nous commencions par là d’ailleurs ? Avec un premier village situé dans le Parc National du Mercantour, celui de Colmars-les-Alpes.

Colmars-les-Alpes est une ancienne ville frontière entre la Provence et la Savoie située à 1200 m d’altitude dans la vallée du Haut-Verdon entre le Col d’Allos et Saint-André-les-Alpes. Son passé militaire et défensif y est d’ailleurs resté très présent. Ses deux forts, situés de part et d’autre du village, semblent encore surveiller l’arrivée ennemie.

Mais Colmars est également un village de montagne très contrasté, dans lequel les influences militaires, alpines et provençales se mélangent harmonieusement. Ici, les remparts et les forts se dessinent sur fond de pics et de sommets et le charme provençal reste indéniablement bien marqué : belles maisons colorées, placettes ornées de fontaines, cadrans solaires collés aux murs.

Aux alentours, le Parc National du Mercantour offre des paysages époustouflants aux amoureux de la nature. Lac d’altitude, cascades, faune et flore sont à portée de pieds. Mettez vos chaussures de marche et suivez les sentiers. La montagne est à vous !

ligne

Mais c’est quoi cette histoire !

Colmars (Collis Martis) est une ancienne cité fondée par les romains. Elle devient stratégique au moyen-âge, lorsque la frontière entre le comté de Provence et le duché de Savoie se localise à quelques km du village. Ses premières fortifications sont édifiées en 1388, lorsque les villes toutes proches d’Allos et de Barcelonnette se rattachent à la Savoie.

Au cours des siècles précédents, le village subit deux incendies. Un premier en 1390, puis un deuxième en 1672.

Mais en 1692, la Savoie rejoint la ligue d’Augsbourg (union de nombreux pays contre la France). Louis XIV charge alors Sébastien Le Prestre de Vauban de revoir tout le système défensif de la ville. Vauban, qui ne peut pas venir sur place, envoie Antoine Niquet et Guy Creuzet de Richerand sur place pour réaliser les fortifications. Niquet restaure l’enceinte médiévale et lui ajoute 5 tours, Richerand construit 2 forts (appelés aujourd’hui Fort de Savoie et Fort de France). Ces deux forts sont construits en 3 ans, entre 1693 et 1696.

Aujourd’hui, Colmars est une place forte qui a gardé son système défensif intact. On peut encore y voir ses 2 belles fortifications, son chemin de ronde et ses jolies maisons en pierre.

ligne

Que voir à Colmars-les-Alpes ?

Le Fort de Savoie

Le Fort de Savoie, situé au nord du village, est un superbe exemple d’ouvrage militaire du 17e siècle. Construit par Creuzet de Richerand – selon les plans de Vauban – cette fortification permet de découvrir l’architecture militaire de cette époque, mais aussi son histoire au travers de nombreuses anecdotes sur sa construction. Vous apprécierez de grimper jusqu’au sommet de la tour de guet, de visiter sa grande salle d’armes ou d’admirer sa très belle charpente en mélèze. Le Fort vous permet aussi d’avoir un très beau point de vue sur le village.

Le Fort accueille aujourd’hui des animations festives et culturelles, comme des spectacles, des expositions, des conférences, etc…

Ouvert tous les jours en été. Entrée : 4 euros. Gratuit pour les moins de 12 ans.

La Maison Musée du Haut Verdon

Le musée est installé dans une ancienne maison bourgeoise du 20e siècle, celle de la famille Gravier. Vous y découvrez, dans une mise en scène du quotidien, des objets utilisés dans les montagnes. Les ustensiles de cuisine, la chambre des mariés et leur mobilier, … et même une salle de classe reconstituée. J’y ai d’ailleurs appris que chaque matin, à tour de rôle, un élève apportait le bois pour chauffer la classe.

Cette maison-musée, constituée d’objets ou vêtements retrouvés dans les greniers et donnés par les habitants, nous apprend énormément sur le mode de vie de l’époque dans les vallées de moyenne montagne.

Entrée : 4 euros

Le chemin de ronde

La maison-musée donne accès au chemin de ronde. On peut donc faire en partie le tour de l’enceinte dont, à certains endroits, des expositions racontent l’histoire militaire de Colmars. Ce chemin de ronde, long de 500m, passe par les nombreuses tours du village.

Entrée par la maison-musée

Le Jardin de l’Apothicaire Jean Saurin

Le jardin comprend de nombreuses plantes aromatiques ou médicinales du Haut-Verdon. Il est dédié à l’ancien apothicaire qui vécu dans le village au 17e siècle. L’Apothicaire était un personnage influent. Lui seul connaissait le secret des plantes médicinales ! Il préparait et vendait ses remèdes et prodiguait des soins naturels.

Entrée gratuite
ligne

Que faire autour de Colmars-les-Alpes ?

La cascade de la Lance

Vous baigner dans les piscines naturelles de la Lance. Il existe une petite randonnée facile pour aller découvrir la cascade. Elle ne dure que 20 mn, le départ se situe dans le village. La Lance est également un petit coin de pêche sympathique et isolé. Avis aux amateurs !

Le sentier d’interprétation du Canal de l’Adroit

Suivre le sentier d’interprétation du Canal de l’Adroit pour découvrir les différentes fortifications. Le parcours est jalonné de tables de lecture valorisant le patrimoine bâti (boucle de 4 km).

Canal de l’Adroit ©Verdon Tourisme

Le Lac d’Allos

Pique-niquer au bord du lac d’Allos, le plus grand lac alpin d’altitude d’Europe (2230m d’altitude). Le départ se fait sur le  parking de la Cluite. Comptez 2h45 de marche aller.

Lac d’Allos. © R.Palomba

Visiter le joli village d’Annot

Annot est situé à 36 km de Colmars-les-Alpes en redescendant vers Entrevaux, et à 49 km de Castellane. Si vous avez le temps, je vous conseille d’aller visiter ce village connu notamment pour ses grés. Il attire de nombreux amateurs d’escalade mais aussi des amoureux de la nature.

Annot
ligne

Et si je veux passer un week-end sympa sur place ?

Les Transhumances

Maison d’hôtes
Située sur les hauteurs avoisinantes, cette maison d’hôtes vous offre une vue magnifique sur le village. Dans cette très belle maison en pierre rénovée, Jean-Paul et Maïthé vous proposent 3 chambres à la décoration simple et épurée. Le matin, vous serez réveillé par le son des cloches attachées au cou des animaux qui pâturent dans la prairie de la ferme.
www.lestranshumances.fr 

Gîte Gassendi Restaurant

Restaurant
Situé en plein cœur du village, dans une superbe bâtisse du 12e siècle, le restaurant vous propose une cuisine familiale « faite maison ». A la belle saison, installez-vous en terrasse, à l’ombre des parasols, pour prendre tranquillement votre apéro.
http://www.gitegassendi.fr/

Le Lacustre

Restaurant
Le restaurant est situé dans la commune de Beauvezer, à deux pas de Colmars-les-Alpes. Vous êtes confortablement installés au bord d’un petit lac pour déguster une cuisine authentique réalisée à partir de produits frais.
https://www.restaurantlacustre-beauvezer.com/ 
Maison d’hôtes Les Transhumances

Je veux bien y aller, mais c’est où Colmars-les-Alpes ?

ligne

Informations complémentaires

Pour plus d’informations sur Colmars-les-Alpes ou préparer votre séjour dans les Alpes de Haute-Provence, rendez-vous sur le site internet de Verdon Tourisme ou sur celui de l’Office de Tourisme des Alpes de Haute-Provence. Pour tout savoir sur le label “Villages et Cités de Caractère”, c’est par ici.

Les beaux villages n’attendent que vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.