Village de Riez, sur la route du Gypse en Provence

Poursuivons la série d’articles sur les « Villages et Cités de Caractère » des Alpes de Haute-Provence avec la visite de Riez, surnommé Riez-la-Romaine. Riez est le témoin d’une époque gallo-romaine très riche et en a gardé quelques vestiges. Mais ce qui caractérise surtout Riez, ce sont les Gypseries. Comment ça, vous ne connaissez pas ? Allez venez, je vous emmène découvrir cet artisanat et les décors en relief du village.    

Riez est un petit village situé à quelques km du lac de Sainte-Croix dans le Parc Naturel Régional du Verdon. Cette petite bourgade de 1700 habitants, implantée au pied du mont Sainte-Maxime, était située au carrefour de deux routes historiques qui reliaient les Alpes et la Durance à Aix-en-Provence. D’où l’importance qu’a eu le village dans les siècles passés.

Mais Riez est connu aujourd’hui, comme Saint-Jurs, pour ses Gypseries. Alors, qu’est-ce que c’est ? C’est un décor intérieur ou extérieur fait en plâtre sculpté préalablement moulé puis collé. On en trouve sur les murs des maisons, au-dessus des portes d’entrée, sur les colonnes des églises, dans les escaliers, sur les cheminées, les plafonds, etc… Riez est le lieu qui comprend le plus de Gypseries en Provence.

Mais c’est quoi cette histoire !

Vous l’aurez deviné, Riez la Romaine date de l’époque Romaine. Du 1er siècle plus précisément. D’ailleurs, vous pouvez encore y voir les ruines d’un temple qui était probablement dédié à Apollon. Il n’en reste que 4 colonnes, mais elles sont devenues l’emblème du village.

A cette époque, Riez est une capitale régionale prospère (on y a retrouvé les vestiges d’un complexe thermal romain, d’un théâtre et de plusieurs nécropoles) mais aussi une plaque tournante commerciale avec la présence de nombreuses foires.            

Au moyen-âge, le village de Riez devient le siège d’un évêché. Il se construit alors deux églises et un groupe épiscopal (avec une cathédrale, un baptistère – dont je vous parle plus bas – et le palais de l’évêque).

A la renaissance, les riches bourgeois bâtissent de belles demeures un peu partout dans la ville et les décorent avec des Gypseries, un art à la mode et popularisé par François 1er. C’est cet art (mineur) que je vous emmène découvrir dans cet article.

ligne

Les Gypseries de Riez

Les Gypseries sont très populaires en Provence. Ces décors sont en vogue dès le moyen-âge jusqu’au 19e siècle. Les Gipiers (artiste qui réalise les Gypseries) travaillent le plâtre et inventent 1001 décors pour orner les riches demeures. On en recensait jusqu’à 37 à Riez au 16e siècle.

L’un des plus beaux exemples est l’Hôtel de Mazan (construit en 1523) qui abrite un très bel escalier en plâtre aux décors en Gypserie. Malheureusement, il fait l’objet d’un vaste projet de restauration et est donc fermé pour l’instant. Cette demeure deviendra à terme le futur musée de la Gypserie. Je vous ai quand même mis quelques photos ici pour vous donner une idée.

Mais pourquoi tant de Gypseries à Riez ? Il se trouve qu’il n’y avait quasiment pas de pierre de taille sur plusieurs kms autour de la ville. Les Riezois ont donc tout naturellement eut recours au plâtre pour revêtir les murs en pans de bois de leurs maisons.
ligne

Que voir dans le village de Riez

 La chapelle Sainte-Maxime

La chapelle actuelle date du 17e siècle. Elle se trouve a à l’emplacement de l’ancienne cathédrale de la ville-haute et a déjà été rebâtie deux fois. La première fois, suite aux guerres de religion, puis suite à son abandon total pendant des années. La chapelle est intégrée dans le couvent des sœurs clarisses.

La chapelle est située sur le mont Sainte-Maxime, à 630m de hauteur. On peut y accéder par un sentier qui monte depuis le village ou par la route en voiture.

Le Baptistère

C’est un monument exceptionnel en France. Ce baptistère, qui date du 5e siècle, a été entièrement restauré. Derrière sa façade austère et carrée se cache une salle octogonale comprenant huit colonnes antiques en granit. Au centre, la cuve baptismale dans laquelle les adultes s’immergeaient pour être baptisés.  

Le Baptistère se trouve à quelques centaines de mètres du centre-ville de Riez. Il ne paye pas de mine mais l’intérieur, bien que tout petit, est plutôt joli.
ligne

Et si je veux passer un week-end sympa dans le village de Riez ?

Je vous conseille de vous arrêter dans la magnifique chambre d’hôtes de Géraldine. C’est une superbe maison avec un agréable jardin intérieur. Au rez-de-chaussée, les articles chinés par la propriétaire lors de ses voyages, qu’elle met en vente dans sa boutique, qu’elle transforme en salon de thé l’après-midi. Un véritable bonheur que de se poser ici et de discuter avec elle.

Hôtel des Colonnes et boutique « Objet de Compagnie »
52-54 Rue René Cassin, 04500 Riez
Tel : 04 92 72 29 24
http://www.hoteldescolonnes-riez.fr/

Que faire le temps d’un week-end ?

  • En juin, découvrir les champs de lavande du plateau de Valensole,
  • Se baigner dans le lac de Sainte-Croix, situé à 6 km du village. Ou profiter de ses activités nautiques (pédalo, canoë, paddle, bateau électrique, etc..),
  • Se balader sur le marché du traditionnel les mercredis ou samedis matin,
  • Acheter ses truffes sur ce même marché le mercredi matin,
  • Participer à la fête de la transhumance (2ème ou 3ème dimanche de juin),
  • Visiter le Château d’Allemagne-en-Provence. Ouvert sur réservation.
Alpes de Haute Provence Marché de Riez – ADT 04 – C.BERTORELLO 
Ces autres villages des Alpes de Haute-Provence devraient vous plaire :
🔸 Colmars-les-Alpes, entre inspiration militaire et charme provençal
🔸 Annot, un village perdu au milieu des grès
🔸 Entrevaux, un village connu pour sa citadelle perchée
🔸 Castellane, un village très sportif au bord du Verdon
🔸 Moustiers-Sainte-Marie, un village réputé pour sa faïence

Je veux bien y aller dans le village de Riez, mais c’est où ?

Par la route, Riez se trouve à 75 km d’Aix-en-Provence et 35 km de Manosque. Par le train, la gare TGV la plus proche est Aix-en-Provence (85 km), ou la gare de Manosque.

ligne
Informations complémentaires

Voici le lien vers l’Office du Tourisme Durance Lubéron Verdon, ainsi que celui de l’Office du Tourisme des Alpes de Haute-Provence. Vous y trouverez de nombreuses informations sur la région. Et ici, pour tout savoir sur les “Villages et Cités de Caractère des Alpes de Haute-Provence“.

2 comments
  1. Bonjour. C’est vraiment agréable votre ouvrage. Sur toutes ces découvertes. Et c’est du vrai bonheur. Merci beaucoup.

    1. Merci beaucoup pour votre commentaire ! Nous avons tellement de belles choses à voir en France ! Une vraie chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.