Castellane, un village très sportif au bord du Verdon

Dans cette série d’articles sur les “Villages et Cités de Caractère” des Alpes de Haute-Provence, je vous propose de découvrir un 4ème joli village, celui de Castellane. Un lieu très animé et dynamique connu pour être le rendez-vous des amateurs de sports d’eau vive, d’escalade et de randonnées. En fin de journée, les bars et restaurants tournent à plein régime, la musique raisonne dans les ruelles et les sportifs s’échangent leurs bons plans. Allez, venez, je vous emmène découvrir ce village étonnant et festif situé aux portes des Gorges du Verdon.

Bienvenue à Castellane, jolie cité provençale très animée où restaurants, bars et terrasses vous accueillent durant l’été. Le village est surtout connu pour être le camp de base des sports de nature. Ici, on croise des amateurs de sport d’eau vive (canoë-kayak, rafting, canyoning), d’escalade, de saut à l’élastique, mais aussi de randonnée.

Situé à la fois dans le Parc Naturel Régional du Verdon et dans la Réserve Géologique de Haute-Provence, la vieille cité de Castellane possède un patrimoine historique et géologique impressionnant. Car il faut savoir que le village était fortifié au moyen-âge. Il possède d’ailleurs encore quelques vestiges de cette époque comme quelques pans de son ancienne enceinte, ses poternes et deux tours.

Vous allez découvrir que Castellane est un village très surprenant, peut-être l’un des plus surprenants des Alpes de Haute-Provence. Mais commençons d’abord par comprendre son histoire.

ligne

Mais c’est quoi cette histoire !

De par sa situation géographie, entre la mer et les Alpes, Castellane a toujours été un lieu de passage, de commerces et de rencontres.

La région est occupée depuis la préhistoire. Le village n’était cependant pas localisé sur le lieu actuel et ne portait pas encore ce nom-là. A l’origine, le village se situait sur les hauteurs et s’appelait Ducelia. Il était le chef-lieu de la tribu ligure des Suétrii.

Un peu plus tard, à l’époque romaine, le village prend le nom de Salinae, qui signifie eau salée, en référence à une source d’eau salée exploitée. A cette époque, le sel était une denrée importante qui valait beaucoup d’argent et la route du sel allait de Cimiez à Embrun.

Au 9e siècle, alors que village est attaqué par les sarrasins, les habitants se réfugient au sommet du Roc pour se protéger. Ils y construisent une fortification qui devient le berceau des barons de Castellane (elle sera détruite au 15e siècle).

Le péril passé, les villageois redescendent peu à peu dans la vallée. D’abord dans un village, celui de Petra Castellana (au 11e siècle). Puis à la fin du 13e siècle, dans l’actuel village de Castellane, à proximité du Verdon.

A nouveau fortifié, Castellane est protégé par des remparts et 14 tours dont la Tour de l’Horloge et la Tour Pentagonale. Il ne reste aujourd’hui plus grand-chose des fortifications (hormis les quelques tous), mais le village a su garder son charme médiéval et provençal avec ses très nombreuses placettes, fontaines, et ses hautes maisons colorées.

L’incontournable : Grimper tout en haut du Roc

Vous le voyez du village, là-haut, tout en haut en levant les yeux. Le célèbre Roc. Et planté juste dessus, sa chapelle Notre-Dame. Ne vous découragez pas. Mettez de bonnes chaussures de marche et prenez une petite bouteille d’eau puis partez à l’ascension des 184 m de dénivelé qui vous séparent du sommet.

Le départ se fait de l’église du Sacré-Cœur et il faut bien compter 45 minutes de marche surtout s’il fait chaud. La montée se fait par un chemin qui comprend de grandes marches, des pavés ou des pierres.

Mais comme toujours, la récompense se trouve en haut. Du sommet, vous avez une vue remarquable sur le village et les gorges du Verdon. Et il parait que vous pouvez même faire sonner les cloches de la chapelle !

Malheureusement, hormis la chapelle, il ne reste plus grand-chose de l’ancienne Citadelle qui se trouvait là au moyen-âge car elle a été détruite sur ordre de Louis XI au 15e siècle. En revanche, vous pouvez toujours voir les vestiges de l’ancienne cité de Petra Castellana (murs, chapelle) qui se trouve sur le sentier pour monter au Roc. Il faut compter 30 mn de marche pour accéder à Petra Castellana.

Aujourd’hui, la chapelle Notre-Dame du Roc est toujours un lieu de pèlerinage (au moment du Lundi de Pâques et de la Pentecôte, le dernier dimanche de mai, et le soir du 14 août).

Pour aller jusqu’à la Chapelle Notre-Dame du Roc : 184 m de dénivelé. 45 minutes de marche. Niveau : moyen. Accessible aux enfants. Déconseillé aux personnes ayant des difficultés à marcher. A faire tôt le matin car il y a peu d’ombre sur le sentier.
ligne

Que voir dans le village de Castellane

La Tour de l’Horloge

Cette tour est l’une des portes d’entrée de la cité. Elle est située juste à côté de l’Office du Tourisme de Castellane. La Tour date du 14e siècle. Elle comprend un beffroi coiffé d’un beau campanile en fer forgé qui porte la cloche (il se compose de bulbes métalliques. L’un qui porte la cloche, et l’autre, le plus petit, situé au-dessus du premier et couronné d’une girouette et d’une croix).
Elle n’est pas ouverte au public.

La Tour Pentagonale

Cette tour date du 13e siècle. Comme la Tour de l’Horloge, elle fait partie des remparts qui entourent Castellane au Moyen-Âge. C’est la plus imposante du système de fortification de la cité et la mieux conservée.
Malheureusement, elle n’est pas ouverte au public.

L’église Saint-Victor

Elle date du 12e siècle et possède une architecture romane et gothique. Son abside est arrondie en cul-de-four. Elle abrite un beau retable de 1729 et possède également un clocher lombard, comme celui de l’église de Moustiers-Sainte-Marie.
Entrée gratuite. Ouvert de 10h à 18h.

La Maison Nature & Patrimoine

L’exposition permanente « Sirènes et fossiles » vous permet de découvrir les espèces qui peuplaient les lieux lorsque la mer recouvrait la région. Et l’exposition « Seconde Peau, le vêtement en perspective » met en lumière les vêtements d’époque en regard avec des œuvres d’art du Fonds Régional d’Art Contemporain de Marseille (exposition temporaire de 2022).

La Maison Nature & Patrimoine. Place Marcel Sauvaire, 04120 Castellane. Entrée : 4 euros. Ouvert d’Avril à Octobre.
ligne

Et si je veux passer un week-end sympa sur place

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le village de Castellane ne manque pas de bars et de restaurants. Il y en a partout ! Vous n’avez que l’embarras du choix. Je vous conseille cependant de réserver en pleine saison car ils sont pris d’assaut le soir. Je suis allée diner dans une pizzeria « La Main à la Pâte ». C’était très bon et l’accueil était très sympathique.

Concernant les hébergements, là encore, il y a un large choix qui va des nombreux campings tout proches aux hôtels et chambres d‘hôtes. Je vous mets le lien vers le site de la mairie qui les référence tous.

A faire le temps d’un week-end

  • Pour les passionnés de vieilles voitures, le « Citromuséum » regroupe plus de 120 véhicules Citroën d’après-guerre. Des véhicules en état d’origine allant de la deux-chevaux, à la DS et aux Youngtimers. Vous avez même une station-service des années 70 !
    Route de La Palud, 04120 Castellane. Toute l’année : ouvert de 14h à 18h. En juillet-août : ouvert de 10h à 18h. Entrée : 8 euros.
  • Faire le tour du Roc. Boucle de 4 km qui se fait en 2h00 de marche. Niveau : très facile. Le circuit passe à proximité des vestiges de Petra Castellana.
  • Piquer une tête dans le Lac de Chaudanne (3 km) ou dans le Lac de Castillon (5 km).
  • Assister à la fête de la transhumance qui se déroule au mois de juin à Castellane. C’est un très beau moment où l’on peut voir les bêtes prendre leur quartier d’été dans les pâturages.
  • Randonner jusqu’au Dolmen des Pierres Blanches, le plus ancien site du territoire Castellanais. Il daterait de 2500 ans av. J.C. C’est un site de roche calcaire qui servait de chambre funéraire. On s’y rend via les chemins de randonnée pédestre ou cycliste balisés.
Psssttt : Vous avez remarquez la particularité du bâtiment ci-dessous ? Allez, je vous aide... c'est au niveau du balcon !

Je veux bien y aller à Castellane, mais c’est où ?

Ces autres villages des Alpes de Haute-Provence devraient aussi vous plaire :
🔸 Colmars-les-Alpes, entre inspiration militaire et charme provençal
🔸 Annot, un village perdu au milieu des grès 
🔸 Entrevaux, un village médiéval connu pour sa citadelle perchée
🔸 Moustiers-Sainte-Marie, un village réputé pour sa faïence
🔸 Riez, sur la route du Gypse en Provence
ligne

Informations complémentaires

Voici le lien vers l’Office du Tourisme du Verdon, ainsi que celui de l’Office du Tourisme des Alpes de Haute-Provence. Vous y trouverez de nombreuses informations sur la région. Et pour plus d’informations sur les “Villages et Cités de Caractère des Alpes de Haute-Provence“, c’est par ici.

Les beaux villages n’attendent que vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.