Balade au cœur du Beauvais historique

Je vous emmène visiter le Beauvais du 12e siècle. Celui qui a vu naitre sa splendide Cathédrale Saint-Pierre, son palais épiscopal, ses remparts, son église Saint-Etienne et sa très belle maladrerie. Et tout ça, en suivant un parcours qui vous emmène par les petites ruelles typiques de cette ville historique. Bonne découverte !

Beauvais, 12e siècle. Cette ville rayonnante tire sa richesse de la production de draps et de ses activités commerciales. Tisserands, tanneurs et teinturiers peuplent la ville. Elle est aussi le centre d’un évêché puissant – l’un des plus prestigieux de tout le pays – proche du pouvoir royal.

Les remparts se déploient autour de la ville pour former une enceinte de 85 ha. La place du marché, aujourd’hui appelée place Jeanne Hachette, est le centre commerçant de la ville. Le quartier cathédral commence à se déployer autour de la cathédrale Notre-Dame (aujourd’hui disparue) et de la cathédrale Saint Pierre : le palais épiscopal, le cloitre, les maisons canoniales, les chapelles.

Venez avec moi, je vous propose de suivre un petit parcours à travers les rues de la ville, sur les traces de ce moyen-âge encore bien visible. Vous y découvrirez non seulement les monuments emblématiques de cette vieille cité mais aussi ses jolies rues typiques à commencer par la rue du 27 juin. Un très bel endroit où les petits restos et bars côtoient les anciennes maisons à pans de bois colorés. Ambiance assurée !

La Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais

D’abord église, cet édifice avait pour ambition de devenir la plus grande et la plus audacieuse cathédrale de toute la chrétienté ! Rien que ça !
Mais ses bâtisseurs ont vu trop grand pour l’époque et la nef n’a jamais pu être construite faute de financement. Mais le destin s’acharne et un peu plus tard, c’est sa grande flèche et les trois étages du clocher qui s’effondrent. Ils emportent avec eux le transept et les voûtes. Rebâtie, sans la flèche jugée trop lourde, elle n’en reste pas moins splendide avec un chœur gothique considéré comme le plus haut du monde (48 m).

Entrez dedans et vous vous sentirez tout petit !

En plus de posséder une collection impressionnante de vitraux, cette cathédrale possède une particularité. Celle d’abriter une horloge astronomique magnifique. 12m de haut sur 6m de large et pas moins de 90.000 pièces parfaitement synchronisées, dans un meuble de style romano-byzantin. Un vrai bijou !

Baladez vous dans son quartier cathédral

Derrière la cathédrale se cache la plus ancienne maison de Beauvais. Elle est à pans de bois et torchis. Construite au 15e siècle, elle est toujours debout malgré son âge !  Elle a résisté au temps et aux guerres et plus récemment aux bombardements allemands . L’association « les maisons paysannes de l’Oise » a établi son siège au 1er étage de la maison. Elle n’est ouverte que lors des Journées du Patrimoine.

Juste un peu plus loin, de l’autre côté de la rue, faites un petit détour par la rue Nicolas Pastour. Elle possède encore de vieilles maisons à pans de bois et une jolie vue sur la cathédrale. Et dans le quartier cathédral, allez voir les rues du Tourne-Broche, de l’Abbé-Gellée, ou encore de l’Ecole-de-Chant. Elles possèdent encore de jolies maisons canoniales.

Le Palais Épiscopal

Tout à côté de la cathédrale, bien caché derrière son énorme porte médiévale du 12e siècle, vous devinez l’ancien Palais des Évêques-Comtes de Beauvais. Ce vaste palais épiscopal est parfaitement conservé. Au fil des siècles les évêques successifs l’ont profondément modernisé en y ajoutant des cheminées, des caves, des chapelles, des balcons, des latrines et un jardin. Ils ont également remanié la façade dans un très joli style renaissance. Une pure merveille finement sculptée et ciselée.

Le Palais abrite aujourd’hui le Musée de l’Oise (MUDO).

L’église Saint-Etienne

Cette église regroupe les différents courants architecturaux qui traversent la période médiévale : l’art roman, le gothique, avec le croisement des ogives, puis le gothique flamboyant.

Cette église était considérée comme un musée de la peinture sur verre au 16e siècle. L’ensemble de ses vitraux a été réalisé par les maîtres de l’époque : Les Leprince.  C’était une dynastie de maîtres verriers qui a fondé « l’école de Beauvais ». Le plus célèbre d’entre eux, Engrand le Prince, est considéré comme l’un des plus grands peintres-verriers de la Renaissance. Leur spécialité est de réaliser des visages très variés au modelé subtil et précis mais aussi d’utiliser la couleur jaune d’argent qui était très en vogue à l’époque.

La Maladrerie Saint-Lazare

La maladrerie Saint-Lazare renferme une histoire mystérieuse liée à celle des lépreux. Au moyen-âge, ces malades, exclus et isolés du monde, étaient déclarés morts par la société. Leur seul salut était alors d’être admis dans une maladrerie.

A l’époque, il y avait 2000 léproseries en France dont 10 sur le diocèse de Beauvais. La maladrerie Saint-Lazare de Beauvais reste aujourd’hui l’un des rares témoins de l’architecture et de l’histoire hospitalière des 12e et 13e siècle. Vous pouvez encore découvrir quelques bâtiments principaux : la grange, le logis qui abritait la communauté des moines qui s’occupaient des malades, et la grande chapelle romane.

Vous pouvez également vous balader dans le jardin d’inspiration médiévale qui comprend plusieurs thématiques :

  • Les jardins contemplatifs de Marie, qui a une fonction méditative,
  • Le jardin des simples, qui comprend les herbes aromatiques et médicinales, dont l’hysope qui était considérée comme pouvant guérir la lèpre,
  • Le jardin des plantes potagères, céréales, fruits et de la vigne.

Manger sur place

Si vous voulez manger sur place, je vous propose d’aller vous installer au Senso Restaurant, une toque au Gault & Millau. Et si vous préférez manger sur le pouce, le restaurant Prédici, ma cantine de saison vous sert une cuisine 100% maison préparée avec des produits locaux.

Je veux bien y aller … mais c’est où Beauvais ?

🦋 A visiter dans les environs :
🔸 Gerberoy, le joyau de l'Oise
🔸 Abbaye de St-Germer-de-Fly : une merveille d'architecture en Pays de Bray
🔸 Les 5 plus beaux villages de l'Oise

Pour plus d’information, visitez le site de l’Office du Tourisme de Beauvais.

Share
Pin it
Share
Share

Laisser un commentaire

You May Also Like