Balade à Belcastel, la pépite du Pays Rignacois en Aveyron

L’ Aveyron est un département qui comprend un nombre impressionnant de très beaux villages. Si je vous dis Conques, la Couvertoirade, Najac, Estaing, Villeneuve d’Aveyron ou encore Villefranche de Rouergue, je suis sûre que vous les connaissez tous … au moins de nom. Dans cette longue liste, bien sûr, figure le village de Belcastel. Et d’autant plus qu’il fait partie des 10 villages labélisés « Plus Beaux Village de France » en Aveyron. Un village à visiter lors de vos prochaines vacances en Aveyron.

Belcastel, c’est l’histoire d’une chenille qui s’est transformée en papillon, d’un Phoenix qui a sû renaitre de ses cendres. Cette résurrection, le village la doit à un seul homme : Fernand Pouillon. Le célèbre architecte est tombé amoureux de l’endroit en 1973 et a décidé de s’y installer et de rénover totalement le château-fort alors en piteux état. Il a fallu 13 années pour que la ruine sans intérêt retrouve son panache d’antan. 13 années durant lesquelles Fernand Pouillon a œuvré sans relâche à la restauration de ce qui a finalement été sa dernière demeure.  

Parce qu’il faut savoir qu’il ne restait pas grand-chose de ce village médiéval avant son arrivée. Quelques pierres, des maisons en ruine, et la tour encore debout de l’ancien château. Et c’est à peu près tout. Comment imaginer aujourd’hui que Belcastel n’était que ruine il y a 50 ans ?

Belcastel, un beau village authentique

S’il y a bien un mot qui caractérise Belcastel, c’est authentique. Le village a su garder son âme médiévale, malgré l’abandon et le pillage qu’il a subi. Et vous ressentez cette authenticité à chaque détour de calade, ces petites ruelles en pierre qui sillonnent le village. Maisons en pierre aux toits de lauze, château installé sur un piton rocheux, vieux pont en pierre qui enjambe l’Aveyron, église qui date du 15e siècle. Ce village ne peut pas vous laisser indifférent.

D’ailleurs, c’est presque un village de poupée tant il est beau et bien entretenu. Et pas très grand non plus car il ne compte que 200 habitants, peut-être même un peu moins. Et que dire des rives de l’Aveyron en bas du village où il fait bon s’assoir, manger un bout ou tremper ses pieds dans l’eau fraiche quand il fait bien chaud. 

Un château-fort où se mêlent moyen-âge et art contemporain

Le château de Belcastel date du 11e siècle, mais ses origines sont plus anciennes car il a été bâti sur une chapelle du 9e siècle. Flanqué de six tours, dont une carrée, le château-fort de Belcastel domine le village. D’ailleurs, quand on arrive dans le village, on ne voit que lui !

Ouvert au public depuis quelques années seulement, le Château de Belcastel est un lieu unique où art et architecture, présent et passé se mêlent avec gout. A l’intérieur, vous découvrez une très jolie collection d’armement médiéval ainsi que des œuvres contemporaines. Pourquoi ? Les actuels propriétaires du château sont des galeristes new-yorkais qui exposent les artistes dans leur galerie américaine mais aussi dans leur château aveyronnais. 

La montée au château est assez raide donc pensez à prendre de bonnes chaussures pour découvrir le village de l’intérieur et admirer la sublime vue depuis le château. 

Un patrimoine caché

De l’autre côté du vieux pont en pierre se trouve la très jolie église du village. Ils datent tous deux du 15esiècle et ont été bâtis par le propriétaire du château de l’époque : Alzias de Saunhac. Vous verrez à l’intérieur de l’édifice les blasons de la famille. En plus d’une sublime architecture, l’église renferme un tombeau, recouvert d’un gisant, ainsi que quatre statues, classées monument historique.

Un peu plus loin, faites un petit tour par l’ancienne forge du village, entièrement restaurée. Vous y découvrez les métiers qui étaient exercés dans le village, au siècle dernier : forgeron, pécheur, sabotier, ou sylvistructeur (artiste qui travaille les branches d’arbres et les racines).

A quelques kilomètres du village, vous pouvez vous balader jusqu’au Roc d’Anglards, où se trouvent les ruines d’un fort du 5e siècle unique en Midi-Pyrénées. Et également vous assoir sur les “chaises du seigneur”, taillées à même le schiste au 16e siècle et qui vous offre une jolie vue sur le village. Elles se trouvent à la sortie du village en direction de Mayran.

Un peu d’histoire…

Contrairement à ce que nous pouvons penser, Belcastel ne veut pas dire “beau château” mais “château de guerre – Bellum Castrum”. Et c’est probablement le château qui a donné le nom au village, ce qui montre bien que l’histoire du village est intimement liée à celle du château. 

L’histoire du château remonte donc au 9e siècle, lorsque les villageois de Belcastel érigèrent une chapelle médiévale pour y pratiquer leur culte. Plus tard, c’est sur ce même emplacement que les premiers seigneurs de Belcastel firent construire leur château. 

Certaines contraintes, financières et administratives notamment, ont fait que les descendants des Belcastel, ont délaissé le château. En 1370, il est squatté par une bande de routiers, des pilleurs de grands chemins. Ces derniers le dépouillent puis le laissent abandonné. 

En 1386, Jean III d’Armagnac Comte d’Armagnac le donne à son écuyer Guillaume II de Saunhac pour service rendu. Sa descendance restaurera le château par la suite et fera construire l’église et le pont en pierre qui permet d’y accéder. 

A nouveau abandonné au 16esiècle, le château restera vide pendant un siècle. Jusqu’à ce qu’un habitant du village l’achète. Mais ce n’est pas pour le restaurer ou l’habiter, mais plutôt pour s’en servir de carrière de pierre. Et c’est ainsi que, comme beaucoup de châteaux à l’époque, il est démantelé et les pierres sont vendues une à une. 

Il restera en ruine jusqu’à l’arrivée de Fernand Pouillon en 1973. Architecte de renom, il met son génie au service de la reconstruction de la forteresse et la rénove à l’identique dans le plus pur respect des traditions. Il est suivi par les habitants du village qui s’attachent aussi à restaurer les maisons. Le village, le château et le pont sont aujourd’hui inscrits à l’inventaire des monuments historiques.

Passer un week-end à Belcastel

Si vous souhaitez passer un week-end de rêve dans un cadre enchanteur, vous êtes au bon endroit. Pour dormir sur place, rien de plus simple, le château propose une chambre d’hôtes. Et nec plus ultra, une piscine a été aménagée dans les douves. Sublime ! 

Et pour se régaler les papilles avec de bons produits locaux, le restaurant gastronomique Le Vieux Pont est un délice. Propriété de la famille Fagegaltier depuis des générations, le restaurant possède une étoile au guide Michelin. Pour la petite histoire, c’est ici qu’a débuté Cyril Lignac, notre cuisinier-animateur préféré. 

Et si vous passez dans le village en été, vous pourrez participer à ses traditionnels marchés de nuit qui ont lieu tous les vendredis. De quoi déguster de bonnes spécialités locales et les faire gouter à vos proches à votre retour !

Et pour ceux qui préfèrent voyager en camping-car, vous pouvez passer la nuit au camping “Le Bourg” situé juste à côté de l’église. La vue sur le village est imprenable et vous vous endormez bercé par le clapotis de l’eau.  

Je veux bien y aller … mais c’est où Belcastel

Les beaux villages n’attendent que vous !

Vous trouverez plus d’information sur le village de Belcastel sur le site de l’Office du Tourisme du Pays Rignacois ou sur celui de l’Aveyron. Vous pouvez également consulter le site des Plus Beaux Villages de France.


Les coulisses de ma visite

Je suis allée visiter Belcastel en famille. C’est un lieu magique où les enfants trouvent aussi leur compte. Si vous y allez en été, je vous conseille de prendre des maillots de bain et une serviette et d’aller faire un petit plouf dans l’Aveyron. Les bords de l’Aveyron sont facilement accessibles et les enfants se régalent à nager dans la rivière. Elle coule doucement et il n’y a aucun risque. Je vous conseille aussi de monter jusqu’au château pour admirer la vue. Et quand votre balade sera terminée, prenez un verre sur la petite terrasse du bar qui se trouve à coté de l’église. Vous avez une vue directe sur le village et la rivière et c’est un vrai moment de détente.

🦋 A visiter à proximité :  
🔸 Villefranche-de-Rouergue, l'une des plus grandes bastides de France

Share
Pin it
Share
Share

Laisser un commentaire

You May Also Like