Les 5 plus jolis villages du nord Cotentin, en mode slow-tourisme

Cette semaine, je vous emmène découvrir une terre sauvage et dépaysante. Ici, pas de ville surpeuplée, pas de plage bondée et pas de connexion internet. Mais plutôt une terre de marins balayée par les vents, des petits ports de pêche dont la physionomie change au gré des marées, et des habitants amoureux de leur territoire. Bienvenue dans le nord de la Manche, bienvenue dans la presqu’île du Cotentin.

La presqu’île du Cotentin est ce bout de terre que peu de gens connaissent. Elle est située tout en haut du département de la Manche, en région Normandie. Elle n’est pas des plus touristiques et pourtant, tout le monde en a déjà entendu parler. Barfleur, Saint-Vaast-la-Hougue, la pointe de la Hague, ces noms vous disent certainement quelque chose. Je vous propose de découvrir quelques jolis villages du Nord Cotentin en mode slow-tourisme. Longeons la côte. A pied, en vélo, en moto, en camping-car ou en voiture, vous trouvez forcément un chemin qui vous convient.

Etes-vous êtes de ceux qui imaginiez la Manche tout en gris ? Et toujours sous la pluie ? Et sans véritable attrait touristique ? Si c’est le cas, détrompez-vous. Le Nord Cotentin est une terre multicolore et fleurie, jalonnée de superbes villages aux maisons en pierre grise et aux toitures en schiste. Mais aussi de petits ports de pêche aux bateaux colorés, d’immenses phares perdus dans la mer, de falaises escarpées et de plages de sable fin.

Remontons donc cette presqu’île d’Ouest en Est en commençant par la route des caps. La dénomination touristique de « petite Irlande » y prend tout son sens. Et croyez-moi, elle n’est pas usurpée. Vous, qui aimez les longues randonnées le long de la mer, suivez le sentier des douaniers (GR 223) qui vous fera écarquiller les yeux devant tant de beauté.

Sur la Route des Caps

Jobourg et son Nez

Jobourg est situé au sud du Cap de la Hague. Maisons en pierre au toit en ardoise, ancien four à pain, église ; ce petit hameau est ravissant.

Mais ce que les amateurs de grands espaces viennent surtout voir, c’est le Nez de Jobourg. Un ensemble de falaises hautes de 128 m dont on dit qu’elles sont les plus hautes d’Europe. On y accède par le sentier des douaniers, ce sentier qui longe la côte nord du Cotentin.

Tout en bas, les grottes qui servaient de cachette aux contrebandiers. Trois d’entre elles se visitent encore avec des guides (la grotte du Lion, la grotte de la Petite église et la grotte de la Grande église). On dit même qu’elles sont reliées au village.

Auderville, le Phare de la Hague et la baie d’Ecalgrain

Commençons cette balade par Auderville, un petit bourg de 230 habitants, situé à l’extrême pointe du cap de la Hague. Ce petit village est surtout connu pour héberger le port de Goury et le phare de la Hague. Ce phare du bout du monde est situé à 800 m au large du cap de la Hague et peut parfois se rejoindre à pied, lorsque la marée est très basse. Il signale le raz blanchard, l’un des courants les plus forts d’Europe, qui a déjà causé beaucoup de naufrages par le passé.

Village d’Auderville qui surplombe le hameau de Goury comprend de jolies maisons en moellons de pierres et aux toits à deux pentes de schistes bleutés. Il parait que les paysans disent que « Goury est là où la terre s’arrête » et que les marins eux disent que « c’est là où la mer commence ». Quoi qu’il en soit, vous y trouvez des parcelles délimitées par des murets de grosses pierres, des moutons, des vaches et des chevaux… Et on peut même apercevoir l’île anglo-normande d’Aurigny.

Un peu plus bas, en direction du Nez de Jobourg, ne ratez pas la baie d’Eclagrain. Une superbe plage de sable et de galets encadrée par un paysage verdoyant. Ici s’entremêle landes, bruyères et ajoncs.

Omonville-la-petite et la maison de Jacques Prévert

Après être passé par Port Racine, réputé pour être le plus petit port de France, direction Omonville -la-petite et la maison de Jacques Prévert.

Ce petit bourg de 150 habitants semble perdu au milieu de la lande. Mais il a connu la présence de la famille Prévert et de son ami Alexandre Trauner, décorateur de cinéma. C’est ici que Jacques Prévert a élu domicile à l’âge de 70 ans avec sa femme Janine. Il y réalisa de nombreux collages, passion qui l’a occupé jusqu’à la fin de sa vie. Il repose d’ailleurs dans le cimetière du village.

Dans le jardin, on a découvert une plante géante importée du Brésil, la Gunnera Manicata, dont Prévert était fan. On dirait presque le haricot magique de Jack. Aujourd’hui, cette maison est une maison d’artiste et un musée consacré à l’œuvre de Prévert.

Ces autres lieux devraient aussi vous plaire :
🔸 Pont-Audemer, un ville qui se sillonne au fil de l'eau
🔸 Les 10 plus jolis villages de l'Eure
🔸 L'ile de Tatihou, une ile (presque) fantastique
🔸 Les 5 plus beaux villages de l'Oise

Dans le Val de Saire

Saint-Vaast-la-Hougue, les Tours Vauban et l’ile de Tatihou

Saint-Vaast-la-Hougue, vous connaissez ? Il a été élu « Village préféré des Français 2019 » dans l’émission de Stéphane Bern. Ce village de 1800 habitants est surtout renommé pour ses immenses parcs à huitres, son port de pêche, sa jolie chapelle des marins disparus et son petit phare posé au bout d’une digue. Un village « carte postale », comme son acolyte Barfleur.

A ne pas manquer, bien sûr, la visite de l’Ile de Tatihou. Cette île est incroyable à plusieurs titres. D’abord, elle abrite l’une des tours Vauban, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle possède aussi une histoire atypique puisque c’est ici, dans un lazaret transformé en musée, que les marins étaient mis en quarantaine pour éviter la propagation de la peste en France. Ensuite, c’est une réserve ornithologique classée Natura 2000.  On y croise toute sorte d’oiseaux. Et enfin, on y accède en prenant un surprenant bateau amphibie (c’est un bateau avec des roues) qui soit navigue, soit roule en fonction des marées. La traversée ne prend que 5 minutes.

Barfleur et le phare de Gatteville

Barfleur est un village de 560 habitants, labellisé « Plus Beaux Villages de France ». C’est un village qui vit au rythme des marées et des saisons de pêche. Il y règne une ambiance chaleureuse. Locaux et touristes se mélangent le long des quais où flottent les bateaux à marée haute et couchés sur le flanc à marée basse. Les terrasses invitent à la détente et les retours de pêche promettent des bonnes dégustations.

Au bout, sur un petit promontoire rocheux, vous découvrez l’église Saint-Nicolas, inscrite sur la liste des Monuments Historiques. Juste derrière, une jolie plage de sable qui fait face au Phare de Gatteville, que je vous conseille de visiter. C’est le 2ème plus haut phare d’Europe (75 mètres), après celui de l’Ile Vierge dans le Finistère.

L’histoire de Barfleur est liée à celle de Guillaume le Conquérant, qui partit de ce petit port pour conquérir l’Angleterre. Elle a aussi connu les invasions et destructions anglaises par la suite (14e siècle).

ligne

Et si je veux passer un week-end sympa dans les jolis villages du nord Cotentin

Voici quelques bonnes adresses (testées et approuvées)

Restaurants

  • O p’tit crabe de Goury, situé sur la pointe de la Hague (à Goury). Excellente adresse, dans un cadre exceptionnel. Par beau temps, vous pouvez déjeuner ou diner en terrasse.
  • La Bohème, tout aussi excellent et situé à Barfleur.
  • La Cour Sarrasine, à Valognes. Les galettes et les crêpes sont d’une finesse incroyable.

Chambre d’hôtes

Je vous conseille de séjourner sur Barfleur ou Saint-Vaast-la-Hougue (dans le Val de Saire) ou sur la Pointe de la Hague (sur la route des Caps). Deux ambiances totalement différentes, mais toute aussi charmante l’une que l’autre.

Je veux bien y aller … mais c’est où le Cotentin ?

ligne

Plus d’informations

Pour préparer votre séjour dans le nord Cotentin et visiter ses plus beaux villages, faites un tour sur le site de l’Office de Tourisme du Cotentin, ou sur celui de la Normandie.

Les beaux villages n’attendent que vous !

3 comments
    1. Un coin vraiment magnifique et assez sauvage. J’ai adoré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *