Que reste t’il du splendide Château de Coucy ?

On devine ce que Coucy et son château ont pu être au temps de leur splendeur. De dimensions impressionnantes, Coucy était connu pour être la plus grande place forte de l’occident médiéval. Son château, auquel on accède en traversant 3 enceintes successives, comportait le plus haut donjon d’Europe. Allez venez, je vous emmène visiter ces imposants vestiges et son joli village situé au nord de Soissons, dans l’Aisne.

C’est en avançant vers le joli village de Coucy, dans l’Aisne, que vous mesurez l’ampleur de cette imposante forteresse. D’une superficie de 14 ha, Coucy possédait, en son temps, pas moins de 2 km de remparts et 33 tours. Le donjon du château mesurait lui, 54m de haut et 31m de diamètre (plus haut que le donjon de Vincennes). On peut difficilement se rendre compte de la grandeur du château aujourd’hui, tant tout a été détruit. Mais on peut toujours se rendre compte de la grandeur des bâtiments et des fortifications. D’ailleurs, de nombreuses illustrations sont affichées devant les salles principales pour mieux en apprécier les dimensions.

Le Château de Coucy est aujourd’hui géré par le Centre des Monuments Nationaux (le CMN). Cette organisation a pour but de conserver, restaurer et entretenir une centaine de monuments en France. Mais je dois dire qu’avec le Château de Coucy, il y a du boulot tant le bâtiment est dégradé.

Mais c’est quoi cette histoire ?

La toute première mention d’un château à Coucy remonte au 10e siècle, en 920 pour être précis. Il s’agit alors d’une petite motte castrale édifiée par l’archevêque de Reims pour protéger son territoire. Il est ensuite conquis par Albéric en 1050, qui devient le fondateur de la Dynastie des Sires de Coucy. Ils y resteront pendant 3 siècles.

Au 13e siècle, en 1220, Enguerrand III de Coucy fait encercler la ville d’une grande enceinte et construire le château actuel et son gigantesque donjon. Un siècle et demi plus tard, Enguerrand VII, grand diplomate, transforme l’édifice en un somptueux palais seigneurial de style gothique. Il y fait notamment construire la salle des Preux, une salle d’honneur et de réception qui lui permettait d’afficher sa puissance. La salle des Preuses et la chapelle sont, quant à elles, parées de magnifiques vitraux.

La fille d’Enguerrand VII, propriétaire du château à la mort de son père, décide de le vendre à la mort de son mari. Il est donc acheté par Louis d’Orléans en 1400. Il cherche alors à renforcer son duché de Valois. Pour mémoire, Louis d’Orléans est aussi le bâtisseur des châteaux de Pierrefonds et de la Ferté-Milon. Le château entre par la suite dans le domaine royal et devient la possession de 8 rois de France successifs.


Le château tel qu’il était au 14e siècle.

La lente destruction d’un chef d’œuvre

Au 17e siècle, après la Fronde (1648–1653), le château est démantelé sur ordre de Louis XIV et laissé à l’abandon. A la révolution, comme beaucoup de châteaux, il sert de carrière de pierres et brièvement de prison. Il est cependant un peu préservé car il suscite l’admiration, en pleine période romantique. Il est sauvé en 1829 par Louis-Philippe, puis par l’état en 1848.

La Commission des Monuments Historiques, sous la direction de Prosper Mérimée, déclare que le sauvetage des ruines du château de Coucy est une priorité. Plusieurs architectes, dont Viollet-le-Duc, essayent de préserver les bâtiments. Il s’inspire d’ailleurs de la salle des preuses et de sa grande cheminée sculptée, pour réaliser la cheminée de la grande salle du château de Pierrefonds. Je vous remets d’ailleurs le lien vers mon article sur le château de Pierrefonds.

A la fin du 19e siècle, le château devient l’un des sites les plus visités de France. Il est en effet relié par les voies de chemin de fer.

Les anciennes cuisines du château

” Auprès de ce géant, les plus grosses tours connues, soit en France, soit en Italie ou en Allemagne, ne sont que des fuseaux !”.

Viollet-le-Duc

L’achèvement de l’édifice sous l’occupation allemande

Pendant la 1ere guerre mondiale, le château de Coucy est occupé par les allemands. Avant de se replier, en 1917, l’armée allemande décide de détruire le château. Ils dynamitent les 4 tours et le donjon. Le village est dévasté par des tirs d’artillerie.

Rien n’a bougé depuis lors. Les ruines du château font aujourd’hui l’objet de travaux de restauration et de fouilles archéologiques. Elles ont permis de mettre au jour les cuisines et les soubassements d’une chapelle.

Ces lieux devraient aussi vous plaire :
🔸 Les 5 plus beaux villages du sud de l'Aisne
🔸 Le château de Pierrefonds, ou le moyen-age fantasmé
🔸 Senlis, sur les traces d'Hugues Capet

A voir à Coucy-le-Château

La commune qui abrite le château de Coucy s’appelle aujourd’hui, Coucy-le-Château-Auffrique. Mais peu de gens l’appellent comme ça finalement. On lui préfère généralement Coucy-le-Château ou tout simplement Coucy. Elle est répartie entre la « ville basse » et la vieille cité. Bien sûr, c’est la cité fortifiée qui est intéressante à visiter. Même si la ville a été largement détruite avec les guerres, elle garde quelques vestiges de son passé par ci par là.

Coucy-le-Château comprend un peu plus de 1000 habitants. Les remparts de la vieille cité possèdent 3 portes : la Porte de Chauny, la Porte de Laon, classée monument historique et la Porte de Soissons. Elle possède aussi une belle église, reconstruite après la 1ere guerre mondiale.

Les remparts offrent une vue magnifique sur toute la vallée. Vous pouvez passer sous une belle gloriette, petite pavillon antique.

Et si je veux passer un week-end sympa à Coucy-le-Château ?

Je vous propose ici une sélection de jolis endroits où loger. Ils se trouvent dans la vieille cité de Coucy ou aux alentours. Vous avez le choix ! Et pour manger, c’est par içi !

Tous les étés en nocturne, la forteresse médiévale revit les riches heures de son passé grâce à un spectacle historique “Coucy la merveille” mettant en scène plus de 300 bénévoles.

Mon conseil : Vous pouvez faire le tour des remparts de la ville à pied, la vue est vraiment très belle. Et aussi jeter un oeil au jardin médiéval du château.

Je veux bien y aller, mais c’est où Coucy-le-Château?

ligne

Informations complémentaires

Le Château de Coucy se visite toute l’année :
Du 19 mai au 4 septembre: 10h-13h /14h00-18h30
Du 5 septembre au 30 avril :  10h-13h / 14h-17h30
Il est cependant fermé le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.

Avec le Centre des Monuments Nationaux, vous pouvez bénéficier de gratuités. Les conditions sont disponibles ici et sont valables pour tous les monuments gérés par le CMN. Mais ils sont généralement gratuits pour les jeunes de moins de 18 ans, les étudiants de 18-25 ans, les personnes en situation de handicap, et les demandeurs d’emploi.

Et pour découvrir le département de l’Aisne situé aux portes de la région parisienne, jetez un oeil sur le site de l’Office du Tourisme de l’Aisne : j’Aime l’Aisne.

Visitons nos beaux monuments !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *