Creuse – un week-end dans la Vallée des Peintres

Claude Monet, Armand Guillaumin, Francis Picabia sont tous passés ici, au confluent de la Creuse et de la Sédelle. Ils se sont tous perdus dans ces paysages rocailleux, tapissés de bruyère et de genêts, et baignés de lumière. Chevalet sous le bras et chapeau sur la tête, ils sont tous venus capturer cette nature sauvage armés de leurs pinceaux ou crayons. Ici, c’est la vallée des peintres, une terre située le long de la Creuse dont l’emblème – l’ancienne forteresse de Crozant – semble attendre qu’on la croque. Allez venez, je vous emmène dans des terres perdues et pourtant tellement belles.

C’est une vallée située au nord-ouest du département de la Creuse, traversée par deux rivières – la Creuse et la Sédelle. Une vallée chérie des peintres impressionnistes au 19e siècle. Nous sommes à la période ou les peintres commencent à quitter leurs ateliers, à peindre en extérieur. L’invention des tubes de peintures et le développement des voies ferrées permettent d’aller peindre « sur le motif ».

Et ici, le « motif » est vaste, pittoresque, bucolique, romantique aussi. Les peintres y trouvent des paysages correspondant parfaitement à leur technique de touches fragmentées et aux couleurs claires et éclatantes.

La vallée est longue, les chemins se croisent, les points de vue sont superbes. Une balade que j’ai eu la chance de faire avec Christophe Rameix, historien et expert de l’école de Crozant, qui a largement contribué à redonner ses lettres de noblesse à cette vallée oubliée (Vous pouvez d’ailleurs trouver ici son livre “Impressionnisme et Postimpressionnisme dans la Vallée de la Creuse“)

Mais c’est quoi cette histoire !

C’est une histoire qui a commencé avec l’arrivée du rail dans les années 1850 et qui s’est terminée avec la construction du barrage d’Éguzon en 1926. Une histoire intense, remplie de peintres, de couleurs et de fêtes. Une histoire qui contribua à la création de « l’Ecole du Crozant » et qui a vu se succéder plus de 500 peintres pour de courts séjours ou pour la vie.

Les points d’ancrage sont Crozant et Fresselines, avec dans leur sillage des villages comme Argenton-sur-Creuse ou Gargilesse (dans le département voisin). Alors que Claude Monet s’installe à Fresselines, Armand Guillaumin lui s’installe à Crozant.

Suivent également Émile Othon-Friesz, Allan Osterlind, Léon Detroy, Paul Madeline, ou encore Francis Picabia qui s’inspira de ces paysages pour s’essayer à de nouveaux styles. Ils y ont trouvé une nature colorée, vivante, romantique. Des paysages remplis de bruyère, de moutons et de cailloux, au milieu desquels coure un long cours d’eau méandreux. Ils y sont venus en été pour admirer la terre asséchée, en hiver sous la neige, à l’automne pour capturer ses couleurs rougeâtres.

Dans cette région, à seulement quelques heures de Paris par la voie ferrée nouvellement installée, ils y ont trouvé leur bonheur. Pendant près de 50 ans, ils vont tous se succéder afin de dénicher le point de vue idyllique. Jusqu’à ce qu’en 1926, la construction du barrage d’Éguzon change à jamais ces paysages et noie une partie de la vallée et de ses villages. La magie n’opère plus.

“Qu’il existe au monde un pays aussi beau que Crozant, c’est possible, mais un plus beau, je ne puis le croire”

Armand Guillaumin (1841-1927), ami de Camille Pissarro et pilier du mouvement impressionniste
ligne

Que faire dans la Vallée des Peintres dans la Creuse

1- Prendre de la hauteur sur le sentier des Peintres

Il faut suivre un petit sentier plutôt facile pour tomber nez à nez avec les superbes paysages qui ont tant fait rêver les peintres impressionnistes. 3 kms qui descendent doucement vers l’un des superbes points de vue si prisé à l’époque, le Rocher de la Fileuse.

C’est ici, entre mars et mai 1889 que Monet réalise une série de 24 toiles. Ce panorama a le privilège d’offrir un équilibre parfait entre la lumière et la couleur, la réverbération et la profondeur, tout en ayant une perspective toute tracée. 

Boucle de 3 km. Suivre le panneau « Rocher de la Fileuse ».
La Vallée des Peintres - Creuse

2 – S’extasier devant la forteresse de Crozant

Ce site, classé Monument Historique, est un lieu emblématique du Nord de la Creuse. C’est aussi une escale sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Ce site, qui doit sa renommée à George Sand, comprend un ancien château-fort en ruine datant du 12e siècle. Elle y fit venir ses amis artistes qui tombèrent également sous le charme de ces ruines romantiques plantées sur un éperon rocheux.

Le plus joli point de vue est sans conteste depuis le Rocher de la Fileuse, dont je vous ai parlé plus haut.

Visite de la Forteresse de Crozant
16, rue Isabelle d'Angoulême - 23 160 Crozant.
Ouvert tous les jours de 8h à 22h
Tarifs : adulte : 4€, enfant : 3€.
Réserver en ligne

3 – Visiter l’Hôtel Lépinat

Cet ancien hôtel appartenait à un certain Léonard Lépinat et à son épouse Irma. C’était le bastion des impressionnistes qui y ont tous, soit séjourné, soit diné, soit festoyé. A cet époque, l’hôtel qui s’appelait « l’Hotel des Touristes », était l’endroit le plus « mondain » de la vallée.

On y venait en train, par le Paris-Limoges qui partait de la gare d’Orsay. On descendait à Saint-Sébastien, situé à une dizaine de kms et de là, on prenait une calèche pour arriver sur place. Une vraie aventure.

Aujourd’hui, cet ancien Hôtel est un centre d’interprétation des peintres de l’Ecole de Crozant. Vous y découvrez l’histoire de la vallée des peintres par le biais de panneaux digitaux et interactifs, mais également des œuvres peintes par les artistes qui ont séjourné ici. Les œuvres, souvent prêtées, changent régulièrement.

D’ailleurs, l’exposition en cours est consacrée à Clémentine Ballot, peintre impressionniste (à visiter jusqu’en juin 2023). Elle séjourna plusieurs fois dans la Creuse entre 1905 et 1921. L’exposition permet de découvrir son travail au travers d’une trentaine de toiles qui représentent les moulins, les rivières et les collines environnantes.

En été, le musée organise des balades contées le long de la Sédelle pour découvrir sur l’histoire de la vallée des peintres.

Hôtel Lépinat
5, rue Armand Guillaumin - 23 160 Crozant
Adulte plein tarif : 6 euros                         
Enfant (8 à 18 ans) : 4 euros                     

4 – Se balader sur les bords de la Sédelle

Les peintres venus se perdre en Creuse ont trouvé ici de quoi alimenter leurs tableaux. Une petite rivière parsemée de blocs de pierre, des petites cascades et quelques jolis moulins. En suivant le sentier qui longe le cours d’eau, vous découvrez les paysages qui ont inspiré tous ces artistes.

Francis Picabia y a notamment peint plusieurs œuvres aux contours abstraits. Paul Madeline l’a, quant à lui, peint à maintes reprises de manière très réaliste.

Sur le chemin, vous croisez le Moulin de la Folie, maintes fois représenté sur les toiles. Le paysage a cependant un peu changé, les énormes rochers en forme d’éboulis ont laissé place à une végétation plus dense. L’endroit est beaucoup moins minéral mais le Moulin et son pont en pierre est bel est bien toujours là.

5 – Visiter l’espace l’Espace Monet-Rollinat

L’Espace Monet-Rollinat est un lieu d’exposition et de soutien à la création contemporaine. On y découvre des œuvres modernes ainsi que des espaces consacrés à Maurice Rollinat, poète et musicien qui habita Fresselines pendant 20 ans, et Claude Monet, qui y peint notamment « La Creuse au Soleil Couchant » ou « Le Ravin de la Petite Creuse ».

Les expositions temporaires s’enchainent et mettent toujours en avant un artiste qui a peint la Creuse. En 2022, vous découvrez une très belle exposition des œuvres de Gaston Thiery, dans la lignée de l’école de Crozant. Fait intéressant, il réalisa dans les années 1960-70, de nombreux cartons de tapisserie qui seront tissées à Aubusson (découvrir la Tapisserie d’Aubusson)

L’exposition qui m’a beaucoup touchée est celle, toute en délicatesse de Jean Luc Bouchaud. Ses dessins (à la mine de plomb) nous invitent à voyager dans la Creuse en toutes saisons. Une pure maitrise et beaucoup de poésie de révèlent dans ses dessins.

Espace Monet Rollinat
2 Allée Fernand Maillaud - 23450 Fresselines
Ouvert tous les jours en après-midi, sauf durant la période juillet / Aout : toute la journée (pause entre 12h30 et 13h45).
Entrée adulte : 5,50 euros. Enfant : 3 euros.
ligne

Et si je veux passer un week-end sympa dans la Vallée des Peintres

Posez vos valises au sublime domaine de La Jarrige, installé dans une ancienne ferme rénovée. Vous y trouvez 5 très jolies chambres d’hôtes décorées avec gout ainsi que 3 gites. Pour couronner le tout, le domaine possède une piscine et un SPA. Le diner, préparé par Emeline et Christophe, se fait au calme sur l’espace terrasse.

Domaine de la Jarrige
5, la Jarrige
23320 Saint Vaury
Entre 70 à 110 €.
Tel : 06 64 42 70 71

Pour déjeuner au bord de l’eau, je vous recommande l’Auberge des Pêcheurs à La Celle-Dunoise. L’endroit est très agréable, l’accueil parfait et les plats succulents. Une réussite pour un déjeuner ou un diner bucolique. Une vraie pause relax et gourmande.

L'Auberge des Pêcheurs
2 rue des pradelles - La Celle-Dunoise

A faire le temps d’un week-end

  • Descendre la Creuse en Canoë (autour de Crozant), une magnifique balade dans des gorges sublimes.
  • Visiter le Château de Boussac. Un lieu où George Sand a séjourné à plusieurs reprises, situé une partie du roman champêtre Jeanne. On y a également découvert les célèbres tapisseries de la Dame à la Licorne.
  • Visiter la maison de George Sand à GargilesseDampierre dans l’Indre.
  • Faire un road-trip de 3 jours à travers les jolis villages de la Creuse.
  • Découvrir le savoir-faire d’Aubusson autour de la Tapisserie et des Cartons de Tapisserie.

Informations Complémentaires

La Vallée des Peintres dans la Creuse est un endroit dans lequel vous pouvez facilement passer un week-end ou plus. Toutes les bonnes adresses se trouvent sur le site internet de l’Office de Tourisme de la Creuse, mais aussi sur celui de la Vallée des Peintres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *