Châteauvillain, une belle cité préservée de Haute-Marne

Châteauvillain est une « Petite Cité de Caractère » de Haute-Marne qui gagne à être connue.  Avec ses 1700 habitants, Châteauvillain est un bourg où il fait bon vivre et où le patrimoine est roi. Ici, se côtoient de belles maisons en pierre, une église dont la façade est signée « Soufflot », une ancienne tour de 12m de haut, un immense lavoir à parquet flottant et un grand parc avec des daims. Tenté par la visite ? Allez venez, je vous emmène !

Situé aux confins de la Champagne et de la Bourgogne, à une vingtaine de kilomètres de la jolie ville de Chaumont, une cinquantaine de celle de Langres et une trentaine de Vignory, Châteauvillain est un village dans lequel il fait bon flâner. D’ailleurs, en suivant son circuit du patrimoine, vous découvrez de pures pépites. Car le village a su préserver son aspect médiéval et ses fortifications.

Mais c’est quoi cette histoire ?

Châteauvillain est occupé dès le 11e siècle. Il s’appelle alors « Castrum Vilani ». Son nom évolue au fil du temps, pour devenir « Chastiavilain », puis « Chastel Vilein » et « Chastelvillain ». Il ne prend sa dénomination finale qu’au 18e siècle.

Car Châteauvillain est une ancienne citadelle qui comportait un château et deux rangées d’enceintes, construites respectivement au 11e et au 14e siècle.

Tout commence avec le premier seigneur du bourg, Simon de Broyes, qui construit au 11e siècle un donjon de forme octogonale de 45m de haut, puis un château quelques années après. S’en suivent le développement de nombreuses maisons tout autour et les enceintes.

Au 16e siècle, la seigneurie de Chateauvillain appartient à Louis-Jean-Marie de Bourbon,
duc de Penthièvre, qui n’est autre que le petit-fils de Louis XIV. Le Duc de Penthièvre est également duc de Rambouillet, d’Aumale, d’Amboise, de Gisors, de Châteauvillain et d’Arc-en-Barrois.

Au XIXe siècle, le château et le donjon sont détruits et leurs pierres servent à construire de nouveaux bâtiments.

« Un de mes plus plaisants souvenirs est un séjour que je fis à Châteauvillain chez une soeur de bonne-maman »

Simone de Beauvoir dans « Mémoire d’une jeune fille rangée »

Que voir à Châteauvillain en Haute-Marne

Je vous recommande de suivre le circuit des fortifications qui vous permet de visiter le village en profondeur. Je vous mets le lien en fin d’article.

Le circuit des fortifications

Les fortifications du 14e siècle comportaient 3 portes à pont-levis et plus de 60 tours. Grâce au sentier des fortifications, vous passez à côté des portes encore debout aujourd’hui. Il y en en tout une vingtaine, dont la Tour de l’Auditoire et la Tour Saint-Marc. Les fortifications s’étalaient sur 2,6 km de long. Si vous passez devant l’école, vous verrez une très belle bretèche (petite construction en surplomb au-dessus d’une porte qui permettait de lancer des projectiles à la verticale de l’ennemi) située au-dessus d’une ancienne poterne qui sert aujourd’hui d’entrée pour les élèves.

La tour de l’Auditoire

Cette tour est la seule qui subsiste de la basse-cour de l’ancien château. C’est dans ce bâtiment qu’on rendait la justice au moyen-âge. On y jugeait des hommes … mais aussi des animaux. Car les animaux domestiques dépendaient du tribunal civil. On a trouvé des traces de jugements rendus sur des cochons et un âne ! Et ils avaient même le droit d’être défendu par un « avocat ». Les jugements étaient inscrits sur des parchemins qui étaient scellés dans des sacs. C’est d’ailleurs de là que vient l’expression « l’affaire est dans le sac ».

L’église Notre-Dame-de-l’Assomption

L’Église Notre-Dame-de-l’Assomption date de 1770. Elle a été construite à l’initiative du duc de Penthièvre, seigneur de Châteauvillain, à l’emplacement d’une église plus ancienne. Elle est le symbole de la renaissance du village qui sortait d’une période difficile. Sa façade néo-classique classée et attribuée à l’architecte Jacques-Germain Soufflot à qui l’on doit également le Panthéon à Paris. Son chœur est surmonté d’une coupole entourée de 4 chapelles. Cette église possède de très beaux vitraux et des peintures sur l’ensemble des murs et de la voute.

L’église est une étape sur le chemin de la Via Francigena, un chemin de pèlerinage reliant Canterbury à Rome.

La maison de la Prévôté

C’est la maison la plus ancienne de Châteauvillain. Elle daterait du 17e siècle, comme l’indiquent les inscriptions au dessus de la porte d’entrée. Vous remarquerez son imposante façade blanche et ses gargouilles posées de chaque coté. Cette demeure exceptionnelle est restée en l’état depuis sa construction.

Chateauvillain

La porte Madame

C’est l’une des trois grandes portes qui permettaient d’entrer dans la cité. Deux ont été détruites dans les années 1830 et la dernière est dorénavant l’entrée du Parc aux Daims. Ce parc était la réserve de chasse du Duc de Vitry en 1655. C’est aujourd’hui un parc dans lequel évoluent tranquillement plusieurs centaines de daims. Le parc – et sa forêt – se visite librement. Vous pouvez y déjeuner sur l’herbe ou partir à la recherche des daims.

Le Lavoir

C’est un lavoir unique en France puisqu’il comporte un parquet flottant. Il est installé dans les anciens fossés du 12e siècle. Les lavandières pouvaient lever le parquet en tournant une manivelle afin de faciliter leur travail.

La tour Saint-Marc

La tour Saint-Marc est l’une des plus anciennes tours du village puisqu’elle date du 12e siècle. Elle dépendait de l’ancien château et a été convertie en prison en 1787. La tour possédait 4 niveaux et mesurait 12m de haut. Elle comportait également un cachot.

Et si je veux passer un week-end sympa sur place

Il n’y a pas beaucoup de chambres d’hôtes ou d’hôtels à Châteauvillain. Je vous conseille donc de séjourner à quelques km de là, dans un superbe couvent franciscain, l’Hermitage Saint-Roch. Le lieu est absolument magnifique et la déco raffinée.
Vous pouvez également trouver des petits hôtels sympa sur Chaumont (20km). Comment par exemple l’Ibis Style, situé en plein centre de Chaumont, à proximité de la Gare. Très bien et très pratique !
Pour déjeuner à Châteauvillain, vous pouvez aller au Castellino, dont la spécialité est la pizza cuite au feu de bois. Mais attention, ce restaurant n’est ouvert que le vendredi et le samedi.

Je veux bien y aller, mais c’est où Châteauvillain ?

Informations Complémentaires

Je vous conseille de faire un tour sur le site internet de l’Office de Tourisme de Haute-Marne ou celui de l’Office de Tourisme des Trois-Forêts, pour découvrir plus en détails des activités que vous pourriez faire pendant votre séjour.

Les beaux villages n’attendent que vous !

6 comments
  1. Bonjour
    Je voulais juste apporter une correction à vos commentaires. J habite a chateauvillain et je me suis beaucoup documentée. Le château n a jamais été détruit à la révolution mais en 1830 afin de construire l axe chaumont et la rue principale.
    C est a modifier car je trouve cela dommageable.
    Belle journée.

    1. Merci beaucoup pour cette précision. Je modifie en conséquence.

  2. Magnifique reportage sur le village de mon enfance où j’ai vécu pendant 38 belles années.
    J’aime à y revenir avec des amis randonneurs pour flâner dans les petites ruelles et impasses.
    Bien à vous.
    Alain Marchal

    1. Merci pour votre témoignage Alain. Je suis toujours émue que mes articles puissent évoquer de bons souvenirs..

  3. Merci d’avoir mis en valeur mon beau village natal. J’ai aimé retrouver les sites de mon enfance et adolescence, de jolis souvenirs ont resurgi. Je suis née à Châteauvillain en 1938, au cabinet médical de la sage femme, rue Saint Jacques. La Tour Carée fait partie de la maison familiale , une ancienne aile du château , ou nous avons tojours le bonheur et la joie de nous y retrouver en famille.

    1. Une vraie chance pour vous ! Quel bel endroit pour se retrouver en famille !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.