En France, nos villages ressemblent-ils encore à celui d’Astérix et Obélix ?

En France, dans notre imaginaire collectif, les villages pourraient ressembler à celui d’Astérix et Obélix. Ils comprendraient plusieurs maisons regroupées autour d’une place centrale et seraient entouré d’une palissade défensive pour contrer l’envahisseur. Ils seraient aussi localisés proche des lieux de ravitaillement (champs, cours d’eau et …. forêts foisonnantes en sangliers !).

Les maisons seraient en bois, pierre et chaume et elles comprendraient un étage ou des étals pour vendre les marchandises. Tous les métiers seraient représentés avec notamment ceux emblématiques de chef du village, de druide, de poissonnier …. et la vie y serait plutôt animée.

Et pourtant, tous nos villages en France ne ressemblent pas ou plus à ça.

Village Gaulois Asterix
Village d’Astérix et Obélix ©Astérix

Tout d’abord, définissons ce qu’est un village

Selon le dictionnaire d’Emile Littré édité en 1873, le village est un « lieu non fermé de murailles, composé principalement de maisons de paysans ». Plus tard, il devient « une agglomération rurale caractérisée par un habitat plus ou moins concentré, et offrant des services de première nécessité et une forme de vie communautaire ».

Mais tout commence avec le mot gallo-romain villa, qui désigne une exploitation agricole ou une propriété à la campagne. Ce terme a donné en latin médiéval villagium, « la ferme », et en vieux français le mot ville au sens de « groupe de maisons ». Et chacun de ces deux mots a tracé son propre chemin à travers les siècles.  Villagium est devenu « village » et ville désigne une agglomération d’habitats organisée par rues.

Villa Gallo-Romaine
Villa Gallo-Romaine © Fondation du Patrimoine

Quand peut-on employer le mot village ?

La définition d’un village se caractérise par rapport à son nombre d’habitants. Mais il varie selon les organisations. Selon l’INSEE, en France, un village comprend moins de 2000 habitants. C’est d’ailleurs sur cette base que l’association Les Plus Beaux Villages de France accorde son label. Mais si on regarde du côté de l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF), ses villages adhérents peuvent aller jusqu’à 3500 habitants. Et si on regarde dans les autres pays, le critère est encore différent ! Pas simple donc de définir ce qu’est vraiment un village.

Maintenant, intéressons-nous aux différents types de villages

Selon Laurent Chalard, géographe et membre du Think Tank « Labo Rual », il y a 3 grands types de villages en France.

  • Les villages qui suivent la définition de l’INSEE et qui regroupent moins de 2000 habitants ;
  • Les gros bourgs ou les petites villes qui, dans l’imaginaire collectif, sont perçus comme des villages, mais qui n’en ont pas le critère démographique ;
  • Et enfin, les villes qui se sont développées à partir du village ancien et dont le centre est déconnecté du reste du territoire (par exemple, le village du Haut-de-Cagnes à Cagnes sur Mer ou encore le village du Suquet à Cannes). Le centre a gardé un caractère piétonnier, peu d’habitants, des maisons anciennes…

« Parfois, on entend parler de village pour désigner certains quartiers de grandes villes ». Comme par exemple Montmartre à Paris. « A un moment donné de leur histoire, certaines villes se sont tellement développées qu’elles ont engloutis les villages historiques localisés aux alentours. Vous avez par exemple, l’Ile-Barbe à Lyon ou Saint-Louis à Marseille qui sont devenus des quartiers de la ville. »

Montmartre @ParisZigZag

Alors, qu’est devenu le village Gaulois dont parle Uderzo ? Existe-t-il encore ? L’avons-nous tous fantasmé ? Est-ce le modèle que nous recherchons lorsque nous choisissons d’habiter dans un village ? Nous aborderons ce sujet dans un prochain article.

Lire les autres articles de cette série :
🔸 Pourquoi avons-nous autant de villages en France ?
🔸 Les villages, un atout patrimonial pour le tourisme ?
🔸 Pourquoi l'architecture de nos maisons est différente d'une région à l'autre ?
🔸 Comment redynamiser nos villages ?
🔸 La diagonale du vide, voyage au coeur de la France Profonde

Le Labo Rural est un laboratoire de R&D rurale qui vise à comprendre, co-construire et agir pour apporter des réponses concrètes aux problématiques rurales.

Les beaux villages n’attendent que vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *