Château-Gaillard, l’héritage anglais de Richard Cœur de Lion

Une ancienne forteresse, des falaises blanches, un panorama à couper le souffle : voilà ce qui vous attend si vous allez aux Andelys. Cette petite commune de l’Eure, en Normandie, est très connue pour son célèbre château hérité des guerres franco-normandes: Château-Gaillard. 

Il vous suffit de lever la tête pour voir se dessiner au sommet de sa colline, le superbe et majestueux Château-Gaillard. C’est lui que les visiteurs viennent voir, c’est vers lui que les marcheurs crapahutent. Et une fois en haut, le site offre une vue exceptionnelle sur la vallée et les courbes de la Seine. On s’imagine alors, tel un chevalier, regardant au loin les avancées ennemies. 

Qu’elle est belle, ma fille d’un an ! Que voilà un château gaillard !

Richard Coeur de Lion, roi d’Angleterre et Duc de Normandie

Un peu d’histoire

En 1196, lorsque commence la construction de Château-Gaillard, une bonne partie du territoire français est rattachée à la couronne d’Angleterre. Et Philippe-Auguste, roi de France, espère bien conquérir les terres anglo-normandes. 

Et c’est précisément aux Andelys que se situe la frontière entre le duché de Normandie -appartenant à l’Angleterre – et la France. D’un côté aux Andelys, Richard Coeur de Lion défendant les possessions anglaises et de l’autre à seulement quelques kilomètres, à Gaillon, le roi Philippe Auguste tentant de reprendre les terres. 

Château-Gaillard, symbole du pouvoir de Richard Coeur de Lion.

Richard Coeur de Lion ordonne alors de construire une forteresse surplombant la vallée et permettant de repousser les adversaires. Cette forteresse est sensée empêcher les Français d’accéder à la route de la mer par la Seine et de bloquer l’accès à Rouen. 

C’est difficile à croire, mais cette imposante forteresse a été construite en seulement un an!.  
6000 personnes étaient à pied d’œuvre pour édifier ce puissant château dans des conditions extrêmement difficiles. Et pour quel résultat ! Un pur chef d’œuvre de l’architecture militaire et grande fierté du royaume d’Angleterre.

Un siège long et victorieux… mais à quel prix !

Réputée imprenable et très novatrice par son système défensif, Château-Gaillard n’a pourtant pas résisté aux assauts de Philippe Auguste.  Après 7 mois de siège au cours desquels les troupes de Philippe Augustes bloquent les accès au château et empêchent leurs occupants de se ravitailler, les Français donnent l’assaut. Ils conquièrent le château en 1204, seulement 7 ans après sa construction. 


Les bouches inutiles, un épisode dramatique de la conquête du château 

Pendant le siège du château qui débute en 1203, Roger de Lacy, afin d’économiser les vivres de la forteresse pour ses soldats, chasse les habitants des Andelys venus s’y réfugier. Des centaines de civils vont ainsi errer entre les deux camps qui les repoussent. 

En plein hiver, prix par le froid et la faim, la plupart d’entre eux ne vont pas survivre. Cette scène a été illustrée dans un tableau de Francis Tattegrain « les bouches inutiles ».


A la fin de la guerre de Cent-Ans et après plusieurs conquêtes de part et d’autre, il devient définitivement une possession française. 

Au fil du temps, Château-Gaillard n’a plus vraiment d’intérêt stratégique pour les français. Il est peu à peu démantelé et ses pierres serviront à la construction de couvents et d’autres édifices religieux. Il subsiste les enceintes du château et le donjon qui ressemble un peu dans sa forme à celui du château de Gisors


Pourquoi visiter Château-Gaillard 

1 – Un site exceptionnel de par sa vue imprenable

Juché sur un pic rocheux dominant la Seine d’environ 90 mètres, Château-Gaillard en impose. Il domine l’une des plus belles boucles de la Seine. 

Il y a deux chemins pour accéder au château.
– Soit, vous faites la balade à pied depuis les Andelys – et ça monte beaucoup.
– Soit, vous vous garez sur le parking qui se trouve à côté du château et la balade à pied est plus facile. 

Quel que soit le chemin que vous preniez, l’approche du château est superbe. Voir cette imposante stature se découper dans l’horizon est magnifique, quelle que soit l’heure de la journée. 

Une fois arrivé dans les ruines, vous pouvez contempler la vue unique depuis le point de vue panoramique aménagé. Le petit Andély, la boucle de la Seine et les falaises de calcaire sont sublimes. On croirait un tableau !

2 – Des vestiges d’une enceinte militaire dotée de technologies les plus modernes de l’époque.

Ce qui caractérise ce château est une architecture révolutionnaire comprenant des mécanismes de défense très pointus.
Il est conçu selon un schéma reposant sur une double défense:
– Une « défense passive » grâce à un mur épais pour dissuader l’ennemi d’attaquer et
– Une « défense en profondeur » qui consiste à multiplier les obstacles à l’avancée de l’ennemi pour atteindre le cœur de la citadelle.
Ainsi, l comprend plusieurs sites, emboités ou indépendants les uns des autres. 

L’objectif est clairement de multiplier les obstacles afin d’épuiser l’assaillant. Il ne ressemble pas aux forteresses de l’époque. 

Il est dit que Richard Cœur de Lion a été influencé dans sa conception par les châteaux syriens qu’il avait connu lors de la troisième croisade.


De jolies découvertes à faire aux alentours.

Les Andelys est issu du regroupement de deux villages : le petit Andely et le Grand Andely. Le Petit Andely est un ancien village de pêcheurs et le Grand Andely est une ville datant de l’époque Gallo-Romaine qui a été fortifiée au Moyen-Age. 

Les Andelys est aujourd’hui une charmante petite avec ses maisons à colombages, ses quais de Seine, ses monuments historiques (Collégiale Notre-Dame, Eglise Saint-Sauveur, Hôpital Saint-Jacques …), ses fortifications et surtout son environnement exceptionnel.

Le petit Andely et l'Eglise Saint-Sauveur

L’Eglise Saint-Sauveur

Une fois la découverte de Château-Gaillard terminée, je vous conseille d’aller vous promener le long de la Seine au petit Andely. La balade y est agréable et vous pourrez également y admirer l’église Saint-Sauveur. Cette église a été bâtie peu après Château-Gaillard.Haute de 47 mètres, la flèche en bois et ardoises dresse une impressionnante silhouette effilée et marque de sa haute pointe l’identité du quartier. Tout autour, vous pouvez admirer les charmantes maisons à colombage. 

Collégiale Notre-Dame aux Andelys

La collégiale Notre-Dame

Un peu plus loin, dans le grand Andely, je vous conseille de visiter la collégiale Notre-Dame des Andelys. Construite en 1225 sur les ruines d’une abbaye de femmes fondée en 511 par sainte Clotilde, épouse de Clovis Ier, c’est la plus ancienne fondation de monastère attestée en Haute Normandie. Cette collégiale est vraiment impressionnante avec des dimensions proche de celles d’une cathédrale.

Chateau-Gaillard, la collégiale Notre-Dame et l’église Saint-Sauveur sont tous trois inscrits sur la liste des monuments historiques. 

Je veux bien y aller mais c’est où Château-Gaillard?


Les coulisses de ma visite

Je suis partie à l’assaut de Château-Gaillard plusieurs fois et par tout temps: sous un soleil radieux, à la tombée de la nuit, et enfin sous la pluie. Les paysages sont à chaque fois magnifiques.
Quel sentiment de liberté quand on se tient sur la plateforme du château et qu’on regarde la Seine en bas !
Si vous souhaitez monter au château après la pluie, faites très attention car le chemin devient vite “bouillaqueux”. Non seulement on glisse beaucoup mais en plus, on s’en met plein les chaussures. Il vaut mieux prévoir de gros godillots.


Informations pratiques

Château-Gaillard est ouvert du 27 mars au 1er novembre 2020 (sauf le mardi) entre 10h et 13h, puis 14h et 18h (10h-18h en juillet et août).

L’intérieur du chateau dont la visite du donjon coute 3,50€ pour les adultes et 3€ pour les enfants (de 7 à 18 ans). Des visites guidées avec animation sont possibles au prix de 4,50€ pour les adultes et 4€ pour les enfants.
Les extérieurs du château se visitent librement.

Vous pouvez avoir plus d’informations en allant regarder le site de l’office du tourisme de Nouvelle Normandie .

Total
316
Shares
Share
Pin it
Share
Tweet
Share
Share
4 comments
  1. Je native des Andelys ou j’ai passé toute mon enfance très exactement au petit Andely où se trouve ce magnifique château merci pour ce blog très intéressant et donne des idées de visites !
    À tes vite !

    1. Merci beaucoup pour vos encouragements. Nous avons de vraies pépites en France et j’essaie de promouvoir tous ces beaux endroits à travers mon blog. J’espère que vous y trouvez votre inspiration pour de futures belles découvertes. Bonne soirée.Chantille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like