Itinéraire – Que voir autour de Boussac dans la Creuse

Impossible de passer à Boussac dans la Creuse sans visiter son château, un lieu qui a charmé en son temps la romancière George Sand. Mais aussi sans fouler de ses pieds le site géologique des Pierres Jaumâtres. Il se raconte qu’on peut y croiser des fées. Où bien encore de grimper tout au sommet de la Tour Panoramique. Ce petit coin de Creuse est rempli de légendes et d’histoires en tout genre. Intrigant non ? Venez, je vous emmène le découvrir !

Débutons notre petit périple par le magnifique château de Boussac. Porté par sa volubile propriétaire – Bernadette – le château attire de nombreux amateurs d’art. Décoré avec gout et passion, il renferme de nombreux objets anciens et de très belles collections qui vous feront vous arrêter à chaque pas.

Ici, des girouettes. Là, des pots persans du 18e siècle. Un peu plus loin des tirelires en forme de fruits empilées dans la salle à manger, des pigeons en faïence de Nevers, de la marqueterie de paille. Il y a même le service en faïence que possédait Claude Monet dans sa maison de Giverny. Mais ce qu’il y a surtout de remarquable, ce sont ses tapisseries.

1. Le château de Boussac

L’âme de George Sand habite encore ces lieux. On l’imagine aisément traverser les nombreuses pièces superbement meublées du château. Ici, le temps s’est arrêté il y a 150 ans. Et Bernadette, l’actuelle propriétaire, n’y est pas tout à fait étrangère. Elle et son mari ont passé leur vie à faire revivre ce château. Passionnés de tapisseries et collectionneurs d’objets anciens, ils ont patiemment meublé les lieux et reconstruit ce passé éteint.

On y découvre notamment de somptueuses tapisseries anciennes et modernes accrochées aux murs ainsi qu’une surprenante collection de cannes. Il faut dire que le château intrigue et séduit. Comme le disait si bien George Sand « Vous sortirez conquis par Boussac ! ».

La salle des gardes

L’histoire du château de Boussac remonte au 15e siècle, lorsque Jean 1er de Brosse, alors compagnon d’arme de Jeanne d’Arc, fait construire le château pour se protéger des anglais. Perché sur sa falaise qui tombe à pic dans la rivière La Petite Creuse, il a de quoi impressionner ! Mais avant toute chose, je dois vous raconter l’étonnante histoire de la découverte de la série de tapisseries « La Dame à la Licorne » qui ont fait entrer le château dans l’histoire …

La chambre de George Sand

L’étonnante histoire des tapisseries de « La Dame à la Licorne »

« Il y a dans ce château d’énigmatiques tapisseries ». George Sand écrit ces quelques mots pour évoquer une très belle série de tapisseries qu’elle découvre – alors en très mauvais état – dans les salles du château de Boussac. Elle en fait part à son ami Prosper Mérimée, inspecteur général des Monuments Historiques, qui lui confirme le caractère inestimable de sa découverte.

Sur ses conseils, le musée de Cluny à Paris les rachète pour les rénover et les exposer. Initialement au nombre de 8, les tapisseries ne seront finalement que 6 à rejoindre le musée parisien. « Il en existait d’autres plus belles, mais l’ancien propriétaire du château les a découpées pour en couvrir des charrettes et en faire des tapis” expliqua alors Prosper Mérimée.

La collection de tapisseries anciennes et modernes

Elles se dévoilent lors de la visite. La première salle est une immersion totale dans l’œuvre de Dom Robert, moine bénédictin, et célèbre peintre-cartonnier de tapisseries. Les tapisseries sont vives, colorées et profondes. Du rouge, du jaune, du vert, du marron et beaucoup de doré. Elles sont imaginatives, remplies d’animaux joyeux et portent des noms évocateurs « La Vie en Rose », « Plein Champ », « Colline » ou encore « La Chasse aux Papillons ». Dans ses œuvres, chevaux, agneaux, antilopes, chèvres, coqs, tous batifolent gaiment dans un univers utopique.

Les autres salles sont toutes aussi impressionnantes. Le château abrite plus d’une quarantaine de tapisseries qui courent du 15e siècle jusqu’à l’époque contemporaine.

La collection de cannes anciennes

Un guignol, une tête de chien, une femme faisant sa toilette, il y en près de 500. Mais qu’est-ce donc ? Des cannes en bois. Elles sont accrochées au mur, au plafond. Elles sont toutes plus étonnantes les unes que les autres. Droites, torsadées, ciselées, rustiques. Il y en pour tous les gouts. Et que dire de la canne avec des jumelles de théâtre en guise de pommeau, ou encore celle avec un pulvérisateur à parfum ?

2. Le site des Pierres Jaumâtres

Vous allez adorer ce site naturel caché dans les bois et situé à seulement 6 km de Boussac dans la Creuse. Un site rempli de légendes où chacun s’essaie à découvrir le sens caché de ces lieux. Il y a presque 300 millions d’années, une quarantaine de blocs de granite ont été recrachés par la terre, formant aujourd’hui des pierres usées par le temps aux formes étranges.

Elles portent toutes un surnom : la Bascule, l’Oratoire, le Pain de Sucre, le Siège, la Grenouille, le Berceau du Diable.

Le sentier des Pierres Jaumâtres
La Boussaquine

Ces blocs ont longtemps attisé l’imagination des hommes et les croyances sont nombreuses. Certains imaginent que des fées ont vécues ici et que, sous le coup d’une malédiction, elles se sont transformées en bloc de granite. D’autres pensent que des géants auraient été changés en pierres par les dieux. D’autres encore croient savoir qu’un trésor serait caché parmi ces pierres… George Sand, elle, pensait que le site avait été occupé par des druides. Toutes ces histoires n’ont fait qu’ajouter un charme supplémentaire à ce lieu. Baladez-vous par une journée un peu brumeuse et vous y verrez peut-être danser quelques êtres surnaturels, qui sait ….

George Sand aimait beaucoup s’y promener et y a emmené plusieurs fois son grand amour Frédéric Chopin. Un bloc en forme de siège porte d’ailleurs son nom. Il se trouve juste au début du site.

A ne pas manquer : La vue sur le château de Boussac dans la Creuse depuis la pierre surnommée La Boussaquine.
Le site est situé sur la commune de Toulx-Sainte-Croix.

3. La Tour Panoramique

Juste après vous êtes baladé dans le site géologique des Pierres Jaumâtres, grimpez tout en haut de la Tour Panoramique pour découvrir les 7 départements de la région Nouvelle-Aquitaine en un seul coup d’œil. Avec un peu de chance, vous pourrez même apercevoir les volcans auvergnats de la chaîne du Sancy.

La Tour est située dans le Lieu-dit « Brûdalis ». Elle a été construite par l’abbé Aguillaume entre 1937 et 1942 pour donner un sens à la butte où, d’après lui, se dressait autrefois un château.

Juste derrière la tour, vous pouvez faire une petite promenade dans le pierrier aménagé.

Crédit : France Vélo Tourisme

Et si je veux aller un peu plus loin dans la Creuse ?

La Creuse est un département très bucolique. Il possède quelques très jolis villages mais aussi de beaux châteaux ainsi que des églises parfois très étonnantes. En termes de savoir-faire, la tapisserie d’Aubusson est reconnue internationalement et se dévoile à la Cité Internationale de la Tapisserie, ainsi que dans l’atelier-Musée des Cartons de Tapisserie.
Je vous propose deux itinéraires qui vous dévoileront les richesses cachées du département.

La Vallée des Peintres - Creuse
La vallée des peintres

Deux bonnes adresses pour séjourner autour de Boussac

Chambre d’hôtes Château La Creuzette. Plus qu’une chambre d’hôtes, c’est un rêve éveillé dans un majestueux hôtel particulier de style Napoléon III. Chaque détail est soigneusement travaillé. Les chambres sont spacieuses et raffinées, les salons douillets et accueillants, une douce musique plane dans les airs. Le chic à la française existe toujours.
17 avenue d’Auvergne, 23600 Boussac (Creuse).

Chateau La Creuzette

Le Chalet des Pierres Jaumâtres. Installé sur le site éponyme, ce restaurant est devenu en quelques années une véritable institution. On y vient pour leur spécialité : le fondu creusois. On en repart conquis et repus. Aux beaux jours, leur terrasse XXL avec vue sur la campagne environnante est le lieu incontournable de ce petit coin de Creuse.
2, Les Pierres Jaumâtres – 23600 Toulx-Sainte-Croix

Le Chalet des Pierres Jaumâtres

Je veux bien y aller, mais c’est où Boussac

Boussac dans la Creuse se trouve à 34 km de Montluçon et 40 km de Guéret. Le plus pratique est de se déplacer en voiture ou en vélo car le département n’est pas très bien desservi par les transports en commun. La gare la plus proche pour venir dans la Creuse se trouve à La Souterraine.

Informations complémentaires

Vous aimeriez obtenir plus d’informations sur cette partie de la Creuse ? Allez faire un tour sur le site de Creuse Tourisme où sur celui de Creuse Confluence Tourisme.
Vous obtiendrez plus d’informations sur le château de Boussac ici.

1 comment
  1. Excellent reportage sur ce petit coin de France bien trop méconnu qui regorge de trésors et de bonnes adresses ! Merci Chantille pour ces belles découvertes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *