Saint-Martin-de-Brômes, un village provençal à la simplicité attachante

Cette semaine, je vous emmène découvrir un nouveau village atypique des Alpes de Haute-Provence. Un village de caractère niché à flanc de la colline de Castelleras, tout près du plateau de Valensole. Saint-Martin-de-Brômes a tout pour plaire : de jolies ruelles, des placettes fleuries, un patrimoine unique. Il y a même un petit musée gallo-romain ! On pourrait passer des heures à serpenter le village. Une visite vous tente ? Allez, venez, suivez-moi !  

Bienvenue à Saint-Martin-de-Bômes, charmant village de 600 habitants situé dans les Alpes de Haute-Provence, dans la Parc Naturel régional du Verdon. Ici, pas de chichi. Le village est resté d’une simplicité attachante. Quelques jolies placettes fleuries où sont posées des petites tables pour siroter un verre à la fraicheur d’une fontaine, des petites ruelles qui serpentent entre les maisons et un vieux patrimoine qui, dit-on, est le plus bel exemple d’architecture du département. Bref, de quoi aiguiser la curiosité des amoureux de petits villages et de patrimoine.

Mais surtout, Saint-Martin-de-Brômes possède une histoire vieille de plus de 2000 ans ! On y a découvert des vestiges gallo-romains, du temps où le village se trouvait sur la voie romaine qui reliait Aix-en-Provence à Riez. D’ailleurs, les fouilles ont permis de déterrer un ancien sarcophage et une borne militaire datant de cette époque. Ils sont conservés dans l’un des plus petits musées de France, au pied de la Tour de l’Horloge du village.

Saint-Martin-de-Brômes est un village qui mérite le détour, tant pour son charme provençal que pour son patrimoine étonnant. C’est également l’un des villages nouvellement labellisés « Villages et Cités de Caractère des Alpes de Haute-Provence ». D’ailleurs, pour tous les découvrir, et pourquoi pas, vous organiser un petit périple dans la région, voici les plus jolis villages du département.

Alors, sans plus attendre, allons découvrir l’histoire de ce village bâti en amphithéâtre autour de sa Tour de l’Horloge – un ancien donjon du 14e siècle – et de son église.

St Martin de Bromes

Mais c’est quoi cette histoire !

La commune de Saint-Martin-de-Brômes est bâtie près d’un ancien oppidum (ville romaine fortifiée) qui a été occupé entre le 4e siècle av. JC et le 2e siècle après JC. Autant dire qu’il date !

L’oppidum de Buffe-Arnaud était habité par des colonies grecques qui ont été assiégées par les Romains au 1er siècle av. JC. C’est pour cela qu’on y a retrouvé des tombes et des sarcophages de plomb (qui sont aujourd’hui exposées dans le petit musée du village).

Le village se trouvait alors sur la voie romaine allant de Riez à Aix-en-Provence. D’ailleurs, pensez à visiter Riez et son savoir-faire ancestral : les gypseries.

L’incontournable : La Tour de l’Horloge et son musée archéologique

Ancien donjon édifié par la famille de Castellane entre le 13e et le 14e siècle – alors seigneurs de Saint-Martin-de Brômes – La Tour de l’Horloge est le monument emblématique du village. Bâti sur un éperon rocheux, la Tour domine le village du haut de ses 24 mètres et arbore fièrement ses mâchicoulis et meurtrières. C’est l’un des monuments militaires les plus anciens de la région.

Il faut savoir que ce donjon servait de Tour de Guet mais aussi d’entrepôt pour l’impôt seigneurial. Cette Tour est classée au titre des monuments historiques.

C’est dans cette Tour que la mairie a installé l’un des plus petits musées de France (à peine 20m2). Il comporte les vestiges gallo-romains retrouvés non loin de là, à savoir un sarcophage taillé dans le calcaire datant du 4e siècle avec cercueil en plomb et squelette apparent, mais aussi une ancienne borne militaire l’empereur Marcus Aurélius Carus datant du 3e siècle.

Vous y découvrirez aussi l’un des sites gaulois les plus importants de la région (et situé sur la commune) : l’oppidum de Buffe Arnaud.

Que voir à Saint-Martin-de-Brômes

L’Eglise Saint-Martin

Elle possède un charme étonnant ! Son clocher en pierre de forme pyramidale se détache au-dessus des toitures. Cette église est l’ancien prieuré de l’abbaye Saint-Victor de Marseille.
A l’intérieur, on peut y voir une série de peintures sur toiles réalisée par le peintre provençal Esprit Michel Gibelin au 19e siècle, ainsi que des vitraux de la même époque.

Les peintures sont exposées dans les arcades aveugles de l’église et abordent des moments de la vie de Saint-Martin, de la vie de la Vierge, et le péché originel.

Cachée dans la chapelle de Saint-Martin, la statuette de Saint-Antoine-du-Désert, le saint patron des trufficulteurs, est la plus ancienne de l’église. En bois doré et polychrome, elle représente Saint-Antoine-du-Désert avec un cochon.  

Construite au 11e siècle en style roman, l’église a connu plusieurs aménagements au cours des siècles. Notamment au 14e siècle, avec l’ajout de la chapelle Saint-Martin et du clocher pyramidal. Une nef de style gothique a également été ajoutée.

Le cercueil de plomb

Le cercueil de plomb se trouve dans le musée gallo-romain. Il date du 4e siècle et comporte encore les objets rituels qui permettait au défunt d’entrer dans l’au-delà.

Ce que l’on sait de cette sépulture païenne : le défunt avait environ 50 ans, il mesurait 1m70 (ce qui était plutôt grand pour l’époque) et devait être un notable de la région. Pour l’accompagner dans l’au-delà, on avait placé à coté de lui des pièces de monnaie, des céramiques comportant des offrandes alimentaires et un poignard. Pour la petite histoire, les habitants ont surnommé le défunt Constantin.

La borne militaire romaine

C’est une pièce unique ! Cette borne militaire est la seule pièce jamais retrouvée dédiée à l’empereur Romain Carus. Ces bornes militaires jalonnaient les voies romaines tous les 1500m (ce qui représentait un mille romain). Elles permettaient de connaitre la distance qui restait à parcourir jusqu’à la prochaine ville. Celui-ci a été retrouvé sur la Via Sextiana qui reliait Aix-en-Provence à Riez.

St Martin de Bromes

Et si je veux passer un week-end sympa sur place

La Fontaine (Hôtel-Restaurant)
Petit hôtel 2* de 7 chambres, La Fontaine est situé en plein du cœur du village de Saint-Martin-de-Brômes. Il propose aussi 2 salles de restaurant avec possibilité de déjeuner / diner en extérieur aux beaux jours.
Chambre double à partir de 50 euros la nuit.

Le clos des Collines
Séjournez dans un ancien corps de ferme entièrement rénové, au milieu des amandiers et des oliviers. Possibilité de séjourner en gite ou en chambre d’hôte. Dépaysement assuré !
Chambre d’hôte à partir de 95 euros la nuit en basse saison.

St Martin de Bromes

Que faire le temps d’un week-end

  • Traverser de magnifiques paysages à dos d’âne à la Safr’anerie. Vous y découvrez également la culture du Safran.
  • Se baigner dans le lac d’Esparron-de-Verdon situé à 7 km de là.
  • Suivre les nombreux chemins de randonnées (GR4 et PR) ou dévaler les sentiers en VTT.
    www.alpes-haute-provence.com/topoguides
  • Se balader sur le chemin de randonnée qui vous emmène du village jusqu’au site de Buffe Arnaud (10 km, 3h de marche).
  • Faire un tour dans les jolis villages avoisinants, comme celui de Moustiers-Sainte-Marie, Montfuron, Mane, Dauphin.

Comment aller à Saint-Martin-de-Brômes ?

Saint-Martin-de-Brômes (code postal 04800) se trouve à 60 km d’Aix en Provence et 22 km de Manosque par la route. Ce sont aussi les deux gares les plus proches.

Informations complémentaires

Pour préparer votre séjour, allez faire un tour sur le site internet de la mairie de Saint-Martin-de-Brômes. Choisissez bien la date de votre visite en jetant un oeil sur le site de Météo France.
Le musée gallo-romain est ouvert du 15 juin au 15 septembre. En dehors de cette période, il faut contacter le pole musée (fgallice@dlva.fr) pour le visiter.

St Martin de Bromes

Les beaux villages n’attendent que vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *