Le château de Pierrefonds, ou le moyen-âge fantasmé

Revivez le temps ou les princesses habitaient des châteaux et les chevaliers partaient en croisade.

Quand on entend le nom de Pierrefonds, on pense bien évidemment à son célèbre château. Un château fantastique ou le réel se mèle à l’imaginaire.
N’est-il pas impressionnant ? Ne se sent-on pas tout petit au pied de ce colosse de pierre ?
Donjon, murailles, grosses tours, chemin de rondes, salles de garde, gargouilles, tout y est pour vivre une expérience hors du commun.

Il faut monter le long de la petit route pour atteindre l’entrée du château.
Une fois dans la cour, il suffit de garder le nez en l’air pour apercevoir un nombre incalculable de petites sculptures. Des têtes d’animaux fantastiques aux coins des arcades, de la dentelle qui court sur le toit, des frises de végétaux, un crocodile dissimulant une gouttière. Un travail d’orfèvre surprenant que l’on doit à l’architecte Viollet-le-Duc.

Un peu d’histoire…

Le château de Pierrefonds est un monument à l’histoire fantasmagorique.
L’histoire de Pierrefonds commence dès 1393 lorsque Louis d’Orléans ordonne alors la construction d’une place forte près de Compiègne pour surveiller les échanges entre la Flandre et la Bourgogne. Il été alors une forteresse réputée imprenable. Malheureusement, elle fut détruite en 1617 par Louis XIII et tombe dans l’oubli.

Il a ensuite été une ruine romantique qui a inspiré une génération d’artistes.
Et enfin, il a été la résidence de plaisir de Napoléon III qui le fit restaurer et compléter par Viollet-Le-Duc. L’architecte en a complètement réinterprété les lieux tel qu’il imaginait les châteaux au Moyen-Age. Le château de Pierrefonds à ainsi l’apparence d’un château Moyenâgeux tel que rêvé par le 19e siècle.

Le château est aujourd’hui géré par le centre des monuments nationaux.

Qu’est-ce que je peux voir dans le Château?

La salle des Preuses

Ancienne salle de justice, c’est aujourd’hui l’une des salles les plus imposantes du château. Au fond de cette pièce voûtée tout en longueur, neuf statues se dressent sur le manteau d’une double cheminée. Elles représentent neuf des dames de compagnie de l’impératrice Eugénie. Elle possède en outre une large voûte en berceau lambrissées carénée. Sous le Second Empire, ce lieu servait de salle de réception ainsi que de galerie de bal. Il y avait dans cette salle une exceptionnelle collection d’armures, aujourd’hui conservée aux Invalides.

Le bal des gisants

Sous de magnifiques voûtes du 14e siècle, la salle du « bal des gisants » met en scène une danse immobile entre les grands noms de l’Histoire de France. Les jeux d’ombre et de lumière éclairent les figures de plâtre de Catherine de Médicis, François I er, Henri II ou encore Louis d’Orléans, le bâtisseur du château. En tout, il y a 70 gisants (sculpture funéraire d’un personnage couché) qui récitent chacun dans leur coin des poèmes susurrés par les haut-parleurs. C’est très impressionnant!. J’y suis restée très longtemps car j’ai été subjuguée par les lumières, les murmures, et les statues de plâtre. On a vraiment l’impression qu’elles nous parlent…

La galerie couverte

Dans la galerie couverte, les clés de voûtes sont, sur une face, sculptées de représentations des métiers du Moyen Âge (tailleurs de pierre, écuyer…) et sur l’autre face de monstres et de chimères. Les chapiteaux de cette galerie, retracent l’un des romans les plus célèbres du Moyen Âge, le Roman de Renart. Plus qu’un roman, le Roman de Renart est un ensemble de récits de différents auteurs mettant en scène des animaux qui se comportent comme des humains. Ces récits s’axent autour d’un personnage central : Renard, le goupil (nom ancien désignant un renard) habile et rusé. On retrouve aussi Ysengrin, le loup bête et cruel, Noble, le lion, roi des animaux ou encore Chanteclerc, le coq.

La chapelle

Cette jolie chapelle d’inspiration gothique présente deux particularités. Sa tribune au-dessus du l’abside est une pure invention de Viollet-le-Duc. Considérant l’aspect défensif du château, il a installé cette tribune pour que les soldats puissent surveiller l’extérieur. Et au niveau du portail d’entrée, une statue où l’architecte s’est représenté en saint Jacques le Majeur ! Il est entouré de Louis d’Orléans et de sa femme Valentine Visconti. La tribune seigneuriale, au-dessus de l’entrée, communique avec le donjon.


Quelques grands films tournés à Pierrefonds

  • En 1959: Le Bossu, avec Jean Marais et Bourvil.
  • Dans les années 60:
    • Le Capitan, encore avec Jean Marais et Bourvil
    • Capitaine Fracasse, avec Jean Marais et Genevieve Grad
    • Le miracle des loups, avec Jean Marais, Rosanna Schiaffino, Roger Hanin
  • Dans les années 90:
    • Les visiteurs, les couloirs du temps, avec  Christian Clavier, Jean Reno, Muriel Robin, Marie-Anne Chazel
    • Jeanne d’Arc, avec Milla Jovovich, Vincent Cassel, Faye Dunaway
  • Plus proche de nous:
    • Jeanne Captive, avec Clémence Poésy, Thierry Frémont, Liam Cunningham
    • La série anglaise Merlin.

Je veux bien y aller … mais c’est ou Pierrefonds?


Les coulisses de ma visite

Je connaissais Pierrefonds de nom. Puis, j’ai lu des articles, notamment celui de Chloé du blog
My Sweet Escape qui est très bien détaillé. Puis, j’y suis allée. Le château est vraiment impressionnant de par sa taille, sa structure, son architecture mais aussi par le fait qu’il est quasiment au milieu du village ! Ça c’est pour l’aspect extérieur. L’intérieur du château n’est pas en reste. La salle des gisants est sublime. On est happé par la scénographie de cette salle: on a l’impression que les gisants nous parlent et nous racontent leurs histoires. La salle se visite dans la pénombre et spots lumineux et hologrammes se chevauchent pour créer une atmosphère vraiment particulière . Si vous cherchez l’effet “Whaou”, c’est là qu’il faut aller !.

Tout à coté de Pierrefonds, vous pouvez également visiter le charmant village de Saint-Jean-aux-Bois.


Informations pratiques

Tarifs: 8 euros pour un adulte. Gratuit pour les -26 ans.
Gratuit les 1ers dimanches du mois de novembre à mars.

Fermé le 1 janvier, 1 mai et 25 décembre.

Il faut bien compter 2 heures de visite, entre le château et le jardin.

Château de Pierrefonds
Rue Viollet-le-Duc, 60350, Pierrefonds
www.chateau-pierrefonds.fr

Share
Pin it
Share
Share

Laisser un commentaire

You May Also Like