Balade à Saint-Paul de Vence : cité des arts et de la culture

Si vous recherchez un village mêlant monuments historiques et galeries d’art, Saint-Paul de Vence est LE village que vous devez mettre sur votre liste. Situé dans le département des Alpes-Maritimes. ce village fait partie des petites merveilles perchées à découvrir impérativement. Je ne compte plus le nombre de fois où je suis allée me balader dans les ruelles de Saint-Paul-de-Vence pour en admirer l’architecture, les galeries et surtout la vue sur la mer. 

Tout comme à Tourrettes-sur-Loup, Peillon, Coaraze, Biot ou encore au Haut-de-Cagnes, vous ne pouvez être qu’admiratifs devant le charme des vieilles pierres. Ruelles pavées, bâtisses en pierre, petites placettes, passages voutés, arcades ou encore vieilles fontaines jalonnent le parcours. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est probablement l’un des villages les plus visités de la Côte d’Azur. Une pure merveille !

Pourquoi visiter Saint-Paul-de-Vence ?

Pour son patrimoine historique

Saint-Paul-de-Vence offre un patrimoine millénaire. Parmi les monuments dont certains sont classés aux Monuments Historiques, il y a bien évidemment l’enceinte médiévale fortifiée. On peut monter sur les remparts (attention, c’est assez étroit) et faire ainsi une partie du tour du village. A voir également, le Donjon, seul vestige de l’ancienne forteresse datant du 12e siècle et qui abrite aujourd’hui la mairie.

Mais Saint-Paul-de-Vence, c’est aussi un très beau patrimoine religieux. Notamment l’église romane qui a été transformée en collégiale au 17e siècle et qui renferme une magnifique chapelle baroque.  On peut y voir des reliques extraites des catacombes de Rome.

Pour son atmosphère très chaleureuse

Bien que ce village soit très touristique (surtout en été), il s’en dégage une atmosphère très chaleureuse. Il fait bon flâner dans ses ruelles en fin d’après-midi quand les touristes ont un peu déserté le village. Le temps y est très doux et les odeurs sans pareil. Le village comporte beaucoup de petits bars, restaurants, hôtels réputés qui sont autant d’endroit où il fait bon s’attarder les beaux soirs d’été. 

Pour se remémorer le temps ou Yves Montand habitait le village

Le village a attiré de nombreux acteurs qui y ont passé du bon temps dans les années 50-60. Yves Montand et Simone Signoret se sont rencontrés dans le célèbre hôtel-restaurant « La Colombe d’Or » et se sont mariés dans le village. Ils y ont aussi habités au début de leur idylle.  Ce couple mythique du cinéma français a largement contribué à la renommée de Saint-Paul-de-Vence. Qui n’a pas entendu parlé de la célèbre place du jeu de boules où Yves Montand et Lino Ventura disputaient des parties endiablées avec leurs amis de passage ?

La cité des artistes

Beaucoup d’artistes ont été attirés par Saint-Paul-de-Vence et y ont vécu. Et il n’est pas bien difficile d’en comprendre la raison ! Matisse, Braque, Calder, Miro, Modigliani, Picasso, mais aussi Giono, Prévert ou encore Chagall. Tous sont tombés amoureux du petit village, et tous y laissèrent de nombreuses œuvres littéraires, sculpturales et picturales. Chagall y a d’ailleurs vécu à la fin de sa vie et est enterré dans le cimetière du village.

Aujourd’hui encore, le village regorge de petites galeries d’art (notamment dans la Rue Grande) où l’on peut trouver des très belles pièces réalisées par les artistes locaux. Il ne faut pas hésiter à entrer dans les innombrables galeries pour découvrir les artistes et leurs œuvres. 

Marché de Saint-Paul-de-Vence
Saint-Paul-de-Vence

Un peu d’histoire …

Comme beaucoup d’autres villages perchés de la Cote d’Azur, Saint-Paul de Vence a été occupé par les ligures, puis par les romains. Ce n’est qu’au 11e siècle que les habitations commencent à se rassembler autour de l’église Saint-Michel-du-Puy. 

En 1388, lorsque le comté de Nice se détache de la Provence pour se rattacher aux états du comte de Savoie, le village devient une place forte frontalière stratégique. On peut d’ailleurs encore voir deux tours datant de cette époque : la porte de Vence, qui a conservé ses mâchicoulis et la tour de l’Esperon.
Les remparts sont édifiés au 16esiècle sous François 1er. Ils sont une réplique de la citadelle de Nice. 

Aux 17e et 18e siècles, le village connaît un renouveau religieux. L’église est élevée au rang de collégiale et embellie de retables et de mobilier remarquables. 

Au 19e siècle, les collines sont couvertes de fleurs, de vignes et d’oliviers. Les pierres brunes du village, les couleurs de la campagne et la lumière du Midi attirent les artistes : Paul Signac, Raoul Dufy ou encore Chaïm Soutine viennent poser leur chevalet au village. Viennent ensuite Matisse et Picasso. 

Le 20e siècle est marqué par l’arrivée d’acteurs, poètes et écrivains. La présence de Jacques Prévert à Saint-Paul pendant une quinzaine d’années contribue à attirer de nombreux réalisateurs tels Henri-Georges Clouzot et André Cayatte. Prévert habita notamment à «la Miette» une toute petite maison située au cœur du village. Dans les années 50/60, Saint-Paul-de-Vence se transforme en vaste plateau de cinéma et voit défiler les stars de l’époque. 

A voir à Saint-Paul-de-Vence

La chapelle Folon (ou la chapelle des pénitents blancs)

C’est LE lieu à voir à Saint-Paul -de-Vence. Elle est absolument splendide et il y règne une ambiance très zen. Cette chapelle, qui date du 17esiècle, a été le siège de la confrérie des Pénitents Blancs.

Qu’est-ce qui la rend si particulière ?
C’est ce que l’artiste belge Jean-Michel Folon a réalisé à l’intérieur de cette chapelle en 2005. Elle est peinte du sol au plafond dans des motifs couleur pastel. Les couleurs, les lignes et dessins épurés, les vitraux, tout y est vraiment très beau et réalisé dans une simplicité et une authenticité extrême.  C’est l’une des plus belles chapelles que j’ai eu l’occasion de visiter.

Le musée de l’histoire locale

En face de la chapelle, vous pouvez aller visiter ce musée mettant en scène des personnages en cire réalisés par les ateliers du Musée Grévin de Paris et habillés en costumes d’époque.

Il reconstitue quelques épisodes historiques du village, dans lesquels apparaissent des personnages illustres comme le Comte de Provence, la Reine Jeanne, François 1er ou encore Vauban.

La fondation Maeght

La Fondation Marguerite et Aimé Maeght compte aujourd’hui parmi les grandes institutions culturelles internationales.  C’est un ensemble architectural unique, conçu par l’architecte Josep Luis Sert pour y présenter l’art moderne et contemporain sous toutes ses formes. Des peintres et des sculpteurs ont collaboré avec l’architecte catalan en créant des œuvres intégrées au bâtiment et à la nature : la cour Giacometti, le labyrinthe Mirò, les mosaïques de Chagall, le bassin et vitrail de Braque, la fontaine de Bury pour ne citer qu’eux.

Fondation Maeght
Fondation Maeght

La Colombe d’Or, le restaurant emblématique de Saint-Paul-de-Vence

Ce restaurant est mythique. L’Auberge de la Colombe d’Or cultive depuis son ouverture dans les années 1930, un art de vivre décalé. Porté par des passionnés d’art (la famille Roux), ce restaurant a été le  repaire d’artistes tels que Picasso, Matisse, Braque, Léger, Calder, César et bien d’autres. Chaque passage était l’occasion d’y laisser une de leurs œuvres, constituant ainsi une incroyable collection de tableaux. Le restaurant, souvent plein, propose une excellente cuisine gastronomique traditionnelle et provençale. A découvrir et à déguster lors de votre passage. A lire aussi : ce très bel article du Figaro

Je veux bien y aller … mais c’est où ?

Les coulisses de ma visite

De mémoire, Saint-Paul-de-Vence est le village médiéval dans lequel je me suis le plus baladée. J’ai toujours beaucoup aimé me promener dans ses ruelles et admirer la superbe vue depuis les remparts. J’y suis donc retournée avec beaucoup de plaisir pour prendre des photos. Et bien, croyez-le ou non, il y a des endroits dans lesquels je n’étais jamais entrée. La splendide Chapelle Folon par exemple. C’est grâce à l’office du tourisme de Saint-Paul-de-Vence que j’ai découvert cet endroit et je ne le regrette pas. Je vous recommande vraiment d’y aller. Elle est très belle et les couleurs sont splendides. Il y règne une ambiance tellement sereine. Une pure merveille… et une très belle découverte pour moi.

Merci à l’office du tourisme de Saint-Paul-de-Vence pour m’avoir si gentiment accueillie et conseillée.

Vitrail de la Chapelle des Pénitents Blancs
Vitrail de la Chapelle des Pénitents Blancs

Si vous souhaitez découvrir les autres villages perchés de la Côte d’Azur, je vous recommande de lire mes articles sur Tourrettes-Sur-Loup, Biot, Coaraze, Peillon, et le Haut-de-Cagnes.

Share
Pin it
Share
Tweet
Share
Share

Laisser un commentaire

You May Also Like